Modifié le 20 août 2014 à 22:37

Plus de 415'000 Ukrainiens ont fui leur foyer à cause des combats

Un prêtre orthodoxe russe baptise un enfant dans un camp de réfugiés situé à environ 15 km de la frontière avec l'Ukraine.
Un prêtre orthodoxe russe baptise un enfant dans un camp de réfugiés situé à environ 15 km de la frontière avec l'Ukraine. [Sergei Venyavsky - ]
Le Haut-Commissariat pour les réfugié a estimé mercredi à plus de 415'000 le nombre de déplacés en lien avec le conflit en Ukraine, alors que les combats font toujours rage dans l'Est.

Au moins 415'800 personnes ont quitté leur foyer en raison du conflit dans l'est de l'Ukraine, se réfugiant dans d'autres régions du pays ou en Russie notamment, a indiqué mercredi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Selon les dernières estimations du HCR, "il y a 190'000 personnes déplacées à l'intérieur de l'Ukraine", a déclaré une porte-parole de l'agence onusienne.

"Nous reconnaissons que le nombre de déplacés pourrait être plus élevé car il n'y a pas de système centralisé d'enregistrement et nous savons que certaines personnes ne s'inscrivent pas", a-t-elle ajouté.

2000 morts et 5000 blessés

En outre, selon le HCR, 197'400 personnes ont fui vers la Russie (dont 78'000 ont demandé le statut de réfugiés). Par ailleurs, 14'600 ont fui vers la Pologne et 13'883 vers le Belarus.

Depuis quatre mois, dans le sud-est ukrainien, les combats entre l'armée ukrainienne et les séparatistes pro-russes ont fait plus de 2000 morts et plus de 5000 blessés.

>> Lire aussi: Un drapeau ukrainien hissé sur la flèche d'un immeuble moscovite

afp/ptur

Publié le 20 août 2014 à 22:29 - Modifié le 20 août 2014 à 22:37

Vers un rétablissement de l'eau courante à Donetsk

L'eau courante, coupée depuis dimanche soir dans le secteur de Donetsk à cause des combats, devrait être rétablie jeudi soir, a annoncé mercredi la municipalité.

Les équipes de maintenance "ne sont parvenues qu'aujourd'hui à identifier les dommages et à rétablir la ligne", a indiqué la ville, mais "l'approvisionnement en eau va reprendre".

Les combats font toujours rage à Donetsk et Lougansk

A Lougansk, l'un des bastions des pro-russe dans l'Est, un avion d'attaque au sol ukrainien SU-25 a été abattu mercredi, d'après un porte-parole militaire.

Les combats se sont également intensifiés dans la région de Donetsk, provoquant la mort de plus de 40 civils. La capitale a subi des tirs d'artillerie massifs jusque dans le centre-ville, à moins d'un kilomètre du fameux stade du Shakhtar.

Des affrontements ont par ailleurs eu lieu pour le contrôle de la localité stratégique d'Ilovaïsk, à une trentaine de kilomètres de Donetsk, dont l'armée ukrainienne a repris la plus grande partie aux insurgés.