Modifié

Une trentaine de civils tués en 24 heures dans des combats à Donetsk

L'armée ukrainienne resserre son étau autour de la ville de Donetsk. [EPA/ROMAN PILIPEY]
L'armée ukrainienne resserre son étau autour de la ville de Donetsk. [EPA/ROMAN PILIPEY]
Les hostilités entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes se sont poursuivies mercredi dans la région de Donetsk, faisant une trentaine de morts en 24 heures.

Trente-quatre civils ont été tués en 24 heures dans les combats entre rebelles pro-russes et armée ukrainienne dans la région de Donetsk, et 29 blessés, a annoncé mercredi le département de santé de l'administration régionale.

"Au cours des dernières 24 heures, 34 habitants de la région ont été tués dans les combats, et 29 autres ont reçu des blessures de gravité variable", selon les chiffres de l'administration régionale.

Tests de missiles russes

La Russie procédait mercredi à d'importants tests de missiles dans le sud du pays. Ils mobilisent environ 800 soldats, à quelques centaines de kilomètres de l'est de l'Ukraine, a annoncé un porte-parole militaire russe.

De tels systèmes de défense antiaérienne et antimissile sont censés "porter des frappes massives contre un éventuel ennemi et éliminer des objectifs à haute ou basse altitude, et balistiques", a-t-il expliqué.

agences/moha

Publié Modifié

Vers un rétablissement de l'eau

L'eau courante, coupée depuis dimanche soir dans le secteur de Donetsk, bastion séparatiste de l'est de l'Ukraine, était en cours de rétablissement mercredi, a annoncé la municipalité.

Les combats entre Makiivka et Yasinuvata, deux villes voisines de Donetsk, avaient endommagé une ligne électrique qui approvisionnait la principale usine d'assainissement.