Modifié le 19 août 2014 à 10:21

Le nombre de travailleurs humanitaires tués en 2013 a atteint un record

L'Afghanistan est le pays qui a connu le plus d'incidents impliquant des travailleurs humanitaires en 2013.
Le nombre de travailleurs humanitaires tués a atteint un record en 2013 Le Journal du matin / 1 min. / le 19 août 2014
L'ONU publie mardi un rapport sur les incidents concernant les travailleurs humanitaires dans le monde. Celui-ci révèle que 460 personnes ont été tuées, blessées ou enlevées en 2013, contre 274 en 2012.

Le nombre de travailleurs humanitaire tués, blessés ou enlevés a atteint un record en 2013. "C’est absolument révoltant", a affirmé le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lors de la Journée mondiale de l'aide humanitaire célébrée mardi en hommage à la mémoire de 22 victimes d'un attentat commis le 19 août 2003 à Bagdad.

Selon le rapport de l'ONU publié mardi, le nombre d'humanitaires victimes d'incidents a été de 460 en 2013 (toutes organisations confondues, ONU, ONG et Croix-Rouge). Parmi eux, 155 ont été tués, 171 blessés et 134 kidnappés. Par rapport à 2012 (274 incidents), la hausse du nombre de victimes atteint 66%.

Cinq zones de conflits majeurs

Quelque 251 attaques ont été commises dans 30 pays: le plus grand nombre d'attaques a été enregistré en Afghanistan (80), devant la Syrie (43), le Soudan du Sud (35), le Pakistan (17) et le Soudan (16).

Cette tendance à la hausse se poursuit en 2014. Jusqu'à début août, déjà davantage de victimes ont été recensées que pour toute l'année 2012.

ats/sbad

Publié le 19 août 2014 à 09:11 - Modifié le 19 août 2014 à 10:21

45 volontaires et membres du CICR tués en Syrie

Sur son compte Twitter, le CICR a précisé mardi que 45 membres ou volontaires avaient été tués en Syrie depuis le début du conflit.