Modifié

Kiev amorce un changement dans sa stratégie militaire

Le président ukrainien Petro Porochenko veut éviter des combats de plus en plus meurtriers pour les forces gouvernementales et les civils. [CITIZENSIDE/NICOLAS KOVARIK ]
Le président ukrainien Petro Porochenko veut éviter des combats de plus en plus meurtriers pour les forces gouvernementales et les civils. [CITIZENSIDE/NICOLAS KOVARIK ]
Le président ukrainien Petro Porochenko a expliqué lundi qu'il entendait désormais regrouper ses forces pour isoler les zones contrôlées par les rebelles et couper leur accès à la frontière russe.

Le président ukrainien Petro Porochenko a amorcé lundi un changement dans sa stratégie militaire pour le conflit dans l'Est de son pays.

"Nous devons aujourd'hui à nouveau examiner les modalités de notre opération militaire au vu des nouveaux éléments", a-t-il déclaré au cours d'une réunion spéciale avec les chefs des forces de sécurité ukrainiennes.

Petro Porochenko a ainsi appelé à un "regroupement des forces" pour "fragmenter la zone contrôlée" par les insurgés et "empêcher leur ravitaillement en armes et équipements" via la frontière avec la Russie, dont une partie est toujours sous leur contrôle.

L'armée peine à entrer dans les villes

Jusque-là, la tactique employée par le commandement militaire ukrainien consistait à encercler et assiéger les principaux bastions des insurgés pro-russes, au prix de combats de plus en plus meurtriers pour les forces gouvernementales comme pour les civils.

L'armée éprouve en outre de grandes difficultés à entrer dans les villes, où les combats pourraient faire de nombreuses victimes.

ats/ptur

>> Lire aussi:  Kiev accuse les pro-Russes d'avoir fait de "nombreux morts" en Ukraine

Publié Modifié