Modifié le 18 août 2014 à 20:21

Julian Assange quittera "sous peu" l'ambassade d'Equateur à Londres

Julian Assange va quitter l'ambassade d’Équateur à Londres
Julian Assange va quitter l'ambassade d’Équateur à Londres 12h45 / 1 min. / le 18 août 2014
Dans une intervention télévisée lundi, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a assuré qu'il quitterait "sous peu" l'ambassade d'Equateur à Londres où il est réfugié depuis 2012.

"Je peux confirmer que je vais quitter sous peu l'ambassade (d'Equateur à Londres)", a déclaré lundi Julian Assange. Le fondateur de WikiLeaks a ajouté que son départ n'obéirait "peut-être pas aux raisons invoquées par les médias du groupe Murdoch et Sky News", selon lesquels il souffrirait de problèmes de santé.

"Il faut mettre un terme à cette situation. Deux ans c'est tout simplement trop long. Il est temps de libérer Julian Assange", a indiqué de son côté le chef de la diplomatie équatorienne au cours d'une conférence de presse conjointe avec celui qui bénéficie depuis 26 mois de "l'asile politique" offert par son pays.

Réfugié depuis 2012

Julian Assange, cheveux mi-long et courte barbe blonde, s'est réfugié, il y a deux ans, dans l'appartement qui abrite l'ambassade latino-américaine, dans l'ouest huppé de la capitale britannique, après avoir épuisé tous les recours juridiques en vue d'échapper à l'exécution d'un mandat d'arrêt suédois (voir encadré).

agences/hend

Publié le 18 août 2014 à 11:23 - Modifié le 18 août 2014 à 20:21

Assange nie les accusations

Le fondateur de WikiLeaks nie les accusations de violences sexuelles portées par deux jeunes suédoises à son encontre, et dit redouter au cas où il se rendrait à la justice suédoise, d'être déporté in fine aux Etats-Unis afin d'y répondre de la publication par son site de centaines de milliers de documents secrets du gouvernement et de l'armée américaines.