Modifié

Accord entre Moscou et Kiev pour le passage du convoi humanitaire russe

Les camions humanitaires russes sont immobilisés près de la frontière ukrainienne depuis jeudi. [YURI KOCHETKOV - Keystone]
Les camions humanitaires russes sont immobilisés près de la frontière ukrainienne depuis jeudi. [YURI KOCHETKOV - Keystone]
Alors que la Russie et l'Ukraine ont trouvé samedi un accord pour le passage du convoi humanitaire russe, une rencontre diplomatique est prévue dimanche à Berlin.

L'Ukraine et la Russie se sont mises d'accord samedi sur la procédure que devra suivre le convoi humanitaire russe pour passer la frontière. Le début d'un retour au dialogue diplomatique s'amorce par ailleurs avec une réunion dimanche à Berlin.

Kiev et Moscou sont tombés d'accord sur "la façon de procéder à l'inspection du convoi", a déclaré samedi Pascal Cuttat, responsable du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Russie. Kiev doit toutefois encore donner son feu vert à l'entrée du chargement sur son territoire, et la Croix-Rouge attend des "garanties de sécurité" pour le transport de l'autre côté de la frontière.

Rencontre à Berlin

Un début de désescalade pourrait avoir lieu dimanche à Berlin, où le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavlo Klimkine doit rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov, en présence des chefs de la diplomatie française et allemande.

Lire aussi: La Maison-Blanche appelle Moscou à cesser ses "provocations" en Ukraine

agences/lan

Publié Modifié

Offensive ukrainienne

L'armée ukrainienne poursuivait son offensive samedi, reprenant aux insurgés Jdanivka, à 45 kilomètres au nord-est de Donetsk. D'intenses bombardements ont frappé la banlieue est de Donetsk et la localité voisine de Makiïvka. Des tirs d'artillerie et des explosions ont été entendus toute la nuit, tuant 4 civils selon les autorités locales.

A Lougansk, encerclée par l'armée ukrainienne, l'organisation Human Rights Watch (HRW) a évoqué une situation humanitaire "très difficile", cette ville n'ayant plus d'eau, d'électricité et de réseau téléphonique depuis 2 semaines.

La France demande de la retenue à Kiev

Le président François Hollande a répété samedi que la Russie devait s'engager à respecter l'intégrité territoriale de l'Ukraine tout en demandant à Kiev de "faire preuve de retenue et de discernement" dans les opérations militaires en cours, a annoncé la présidence française.