Modifié

Grande offensive kurde pour reprendre un barrage d'Irak aux djihadistes

Les combattants kurdes tentent de reprendre des positions aux djihadistes. [AHMAD AL-RUBAY - AFP]
Les combattants kurdes tentent de reprendre des positions aux djihadistes. [AHMAD AL-RUBAY - AFP]
Alors que des djihadistes ont attaqué le village de Kocho dans le nord de l'Irak, les forces kurdes ont lancé un assaut samedi pour leur reprendre le plus grand barrage du pays.

La résolution adoptée vendredi par le Conseil de sécurité des Nations unies visant à empêcher le recrutement et le financement des djihadistes en Syrie et en Irak n'a pas freiné dans l'immédiat les attaques de l'Etat islamique (EI). Samedi, des djihadistes ont tué des dizaines de personnes, en majorité des membres de la minorité yazidie, dans le village irakien de Kocho (nord), ont indiqué un témoin et des responsables qui ont évoqué un "massacre d'environ 80 personnes".

Barrage important

Dans le même temps, les forces kurdes soutenues par l'aviation américaine ont lancé samedi une offensive pour reprendre aux djihadistes le plus important barrage d'Irak dans le nord du pays.

Les peshmergas (combattants kurdes) ont réussi à prendre le côté est du barrage de Mossoul, en tuant plusieurs membres de l'EI, selon un haut responsable militaire kurde. Le barrage fournit de l'eau et de l'électricité à la majeure partie de la région.

Lire aussi >> Les djihadistes ont tué 700 membres d'une tribu en Syrie en deux semaines et L'Etat islamique vu de l'intérieur, un témoignage unique qui fait le buzz

afp/gax

Publié Modifié