Modifié

Mouvements de blindés russes à la frontière ukrainienne

Des chars russes pres de la frontiere ukrainienne [RTS]
Des chars russes en poste près de la frontière ukrainienne / L'actu en vidéo / 40 sec. / le 15 août 2014
Des véhicules blindés russes se déplaçaient vendredi près de la frontière, alors que le convoi d'aide humanitaire russe attend l'autorisation d'entrer en Ukraine.

Des blindés russes faisaient mouvement vendredi matin dans le sud de la Russie à proximité de la frontière avec l'Ukraine, près de l'endroit où sont stationnés quelques 300 camions d'aide humanitaire russe destinée aux populations victimes des combats dans l'est ukrainien

Un journaliste de Reuters a vu une dizaine de véhicules de transports de troupes blindés (VTT) russes se mettre en mouvement à proximité.

Le Guardian écrit que ses journalistes ont vu plusieurs blindés russes franchir la frontière ukrainienne. Un correspondant de la BBC a confirmé sur twitter avoir vu un mouvement de troupe "en direction de la frontière", sans pouvoir confirmer sa destination.

"Le département du Service fédéral russe de sécurité (FSB) chargé des gardes-frontières dans la région de Rostov (où se situe le poste frontière de Donetsk, ndlr) ne confirme pas cette information", a réagi le FSB vendredi, cité par l'agence publique Ria-Novosti. Le ministère russe de la Défense n'était pas joignable vendredi matin pour commenter ces informations.

Lire: Les séparatistes pro-russes face à des défections dans leurs rangs

agences/pym/mre

Publié Modifié

Convoi humanitaire en attente

Le convoi d'aide humanitaire russe est stationné depuis jeudi soir dans la localité de Kamensk-Chakhtinski, à une trentaine de kilomètres du poste-frontière de Donetsk.

Des garde-frontières ukrainiens sont censé inspecter les camions à destination de la population civile de l'est de l'Ukraine, a annoncé vendredi leur porte-parole.

Selon un correspondant du New York Times, les véhicules sont toujours à l'arrêt, sans présence de gardes-frontières ukrainiens.

Onze tués à Donetsk en 24 heures

Onze civils ont été tués en 24 heures à Donetsk, chef lieu des séparatistes pro-russes, cible de tirs massifs à l'arme lourde jusque dans le centre-ville, a indiqué vendredi la marie de la ville.

Les combats ont fait rage dans la nuit dans les districts Petrovski (ouest) et Leninski (centre), selon la même source.