Modifié le 13 août 2014 à 10:10

La Corée du Sud envisage d'interdire la fumée au domicile

La fumée pourrait être prohibée jusque dans les appartements...
La Corée du Sud envisage d'interdire la fumée au domicile Le Journal du matin / 1 min. / le 13 août 2014
Le gouvernement sud-coréen, qui instaure depuis deux ans des lois anti-tabagisme dans les lieux publics, envisage désormais d’interdire la fumée dans les grands immeubles d’habitation.

Aujourd'hui encore l’un des pays les plus permissifs au monde en matière de tabac, la Corée du Sud met en place depuis deux ans plusieurs lois pour interdire la consommation de tabac en public. Et les autorités planchent aujourd'hui sur l'élargissement de cette interdiction aux grands ensembles d’habitation collective.

Disputes entre voisins

Un récent rapport parlementaire demande d’étendre cette interdiction aux taxis et aux complexes d’appartements. Les disputes entre voisins fumeurs et non-fumeurs qui se plaignent des odeurs se multiplient, constate le rapport.

Reste qu'une loi en ce sens serait difficile à faire appliquer dans la pratique. Certains bars et restaurants ne respectent d’ailleurs pas les interdictions existantes, malgré les risques d’amende.

Frédéric Ojardias/oang

Publié le 13 août 2014 à 09:34 - Modifié le 13 août 2014 à 10:10

Impensable en Suisse?

Pour l'avocat genevois Charles Poncet, "c'est une absurdité de plus dans un ensemble de différentes démarches que certains Etats entreprennent pour essayer de faire le bonheur, la bonne santé des gens malgré eux".

Charles Poncet rejette aussi vigoureusement l'idée d'une nécessaire protection des voisins. "Le résultat, c'est un ratatinage de la liberté individuelle, et c'est quelque chose contre quoi il faut lutter en toutes circonstances".

Pays longtemps permissif

La Corée du Sud a été longtemps un paradis pour les fumeurs.

Les cigarettes y sont très peu taxées (un paquet coûte à peine plus de 2 francs) et 44% des hommes sont fumeurs.

Mais depuis deux ans, la fumée est interdite dans les établissements de plus de 100m2 ainsi que dans les parcs publics, les rues les plus touristiques et devant les arrêts d’autobus.