Modifié

La justice requiert une condamnation pour meurtre contre Oscar Pistorius

Oscar Pistorius face à ses juges [EPA/WERNER BEUKES / POOL - Keystone]
Oscar Pistorius face à ses juges pour un réquisitoire sans appel / Forum / 2 min. / le 7 août 2014
Le procès d'Oscar Pistorius a repris jeudi avec le réquisitoire du procureur, qui a requis une "condamnation pour meurtre" contre l'ancien champion paralympique sud-africain.

Le procureur au procès d'Oscar Pistorius a requis jeudi à Pretoria une "condamnation pour meurtre" contre l'ancien champion paralympique sud-africain. Il a demandé cette peine à l'issue d'un réquisitoire long de presque cinq heures.

Oscar Pistorius affirme avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp par accident. Que cette version soit retenue ou non, l'accusé "ne peut pas échapper à une condamnation pour meurtre", a dit le procureur.

Gerrie Nel est par ailleurs persuadé que l'accusé "s'est décidé" à tuer son amie lorsqu'il a chargé son arme et évoque une préméditation. Pour lui, Oscar Pistorius a volontairement abattu sa compagne, réfugiée dans les toilettes, à l'issue d'une violente dispute.

Verdict à une date ultérieure

La Cour rendra son verdict à une date ultérieure, après une éventuelle négociation de la peine, mettant fin à un feuilleton télévisé qui passionne et divise les Sud-Africains depuis le 3 mars.

Oscar Pistorius risque une peine incompressible de vingt-cinq ans de prison s'il est reconnu coupable d'assassinat.

ats/fxl

Publié Modifié
Le père d'Oscar Pistorius, Henke, était présent à l'audience pour la première fois, de même que celui de Reeva, Barry Steenkamp. En revanche, le frère aîné de l'accusé, Carl Pistorius, était absent.
Victime d'un accident de voiture dimanche, il "est toujours dans une unité de soins intensifs à cause de la gravité de ses blessures et toujours sous ventilation", a indiqué sa famille mercredi soir, faisant état de "signes de progrès".