Modifié le 06 août 2014 à 11:28

Des bombardements rebelles font au moins 16 morts à Damas

Un bâtiment détruit par les combats dans les faubourgs de Damas.
Un bâtiment détruit par les combats dans les faubourgs de Damas. [EPA/STR - ]
L'Observatoire syrien des droits de l'Homme, une ONG basée en Angleterre, fait état de bombardements rebelles sur Damas, qui ont fait au moins seize morts dans la nuit de mardi à mercredi.

Au moins 16 personnes, dont deux enfants, ont été tuées dans des bombardement menés par des rebelles dans la nuit de mardi à mercredi sur plusieurs quartiers de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon l'OSDH, ces bombardements d'une brigade de rebelles islamistes ont également fait 79 blessés.

Certains blessés sont dans un état grave et le bilan risque de s'alourdir, selon la même source.

Le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane a indiqué que plus d'une dizaine de quartiers ont été visés.

Mortier et roquettes

Des combattants positionnés en périphérie de la capitale ont à plusieurs reprises tiré des obus de mortier et des roquettes sur Damas, visant différents quartiers et faisant souvent des victimes.

Plus de 170'000 personnes ont été tuées dans la guerre en Syrie déclenchée à la suite de la répression sanglante de manifestations pacifiques en mars 2011 contre le régime.

afp/pym

Publié le 06 août 2014 à 10:11 - Modifié le 06 août 2014 à 11:28

Otages depuis un an !

Human Rights Watch (HRW) a indiqué mercredi que des groupes armés syriens retenaient en otages 54 femmes et enfants et les a pressés de les libérer, soulignant que le fait de retenir des civils pouvait s'apparenter à un crime de guerre.

Un groupe de 40 otages avait été libéré en mai à la faveur d'un accord inédit entre les protagonistes qui avait permis l'évacuation des rebelles syriens de la Vieille ville de Homs, assiégée depuis deux ans par le régime.