Modifié

Des soldats déployés en Sierra Leone pour contenir la fièvre Ebola

Des équipes de bénévoles ont été formés au cours d'une session de formation à Kailahun, en Sierra Leone. [AFP]
Des équipes de bénévoles ont été formés au cours d'une session de formation à Kailahun, en Sierra Leone. [AFP]
Les autorités sierra-léonaises ont déployé mardi des centaines de soldats autour des centres accueillant des malades de la fièvre hémorragique Ebola, afin de faire respecter des mesures de quarantaine.

La Sierra Leone a engagé l'armée dans la lutte contre Ebola, qui a fait près de 900 morts dans le pays, en Guinée et au Liberia, une épidémie dont les risques de propagation mondiale ont conduit British Airways à suspendre ses vols vers Monrovia et Freetown.

Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma a ordonné le déploiement de centaines de soldats dans les centres anti-Ebola, situés essentiellement dans l'est, accueillant des malades, pour faire respecter les mesures de quarantaine et dissuader les proches de les en retirer sans autorisation médicale.

Suspension de vols

Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé, au total 887 morts ont été décomptés sur 1603 cas d'Ebola. Il s'agit de loin de la plus grave épidémie d'Ebola depuis la découverte du virus, il y a 38 ans.

Par mesure de précaution, la compagnie britannique British Airways a annoncé mardi la suspension jusqu'au 31 août au moins de ses vols vers le Liberia et la Sierra Leone, après une décision similaire d'Emirates, en vigueur depuis samedi.

afp/fxl

Publié Modifié