Modifié le 29 juillet 2014 à 09:06

L'avion du vol MH17 aurait chuté en Ukraine après l'explosion d'un missile

Le travail des observateurs et enquêteurs est compliqué par les affrontements dans la région du crash.
Le travail des observateurs et enquêteurs est compliqué par les affrontements dans la région du crash. [AP Photo/Dmitry Lovetsky - ]
Le Conseil national de défense ukrainien a révélé lundi que l'avion malaisien a été détruit par l'explosion d'un missile. Les enquêteurs internationaux n'ont eux pas encore réussi à accéder au site.

L'étude des boîtes noires du Boeing malaisien qui a chuté dans l'est ukrainien il y a une dizaine de jours confirme que l'avion aurait été abattu, alors que l'ONU annonce lundi que le conflit a fait plus de 1100 morts.

"Les données des enregistreurs à bord montrent que la destruction et la chute de l'avion ont été causés par une importante décompression liée à une explosion en raison de nombreuses perforations dues à l'explosion d'un missile", a précisé un porte-parole du Conseil national de Sécurité et de Défense ukrainien.

Enquête commune

Par ailleurs, l'Ukraine et 11 pays ayant perdu des citoyens dans le crash se sont accordés lundi pour constituer une équipe commune d'enquêteurs en vue d'éventuelles poursuites pénales, a annoncé Eurojust, l'Office européen de coordination judiciaire .

Des représentants de ces douze pays se sont réunis lundi à La Haye pour discuter d'une stratégie commune. Les organisations de coopération policière internationale Europol et Interpol ont également participé à la réunion.

agences/asch/bri/fxl

Publié le 28 juillet 2014 à 09:33 - Modifié le 29 juillet 2014 à 09:06

Malaysia Airlines au bord du gouffre

Avec la perte d'un deuxième appareil, quelques mois plus tard, Malaysia Airlines est au bord du précipice.

Les experts soulignent la gravité de la situation financière de la compagnie malaisienne, tout en rappelant que d'autres transporteurs aériens, comme Korean Air ou l'indonésienne Garuda, un temps au bord de la faillite, sont parvenus à reprendre de la hauteur.

Malaysia Airlines (MAS) nécessite une intervention immédiate de la part du fonds d'investissement public qui détient 69% de son capital, et une restructuration en profondeur si elle veut survivre à la double tragédie du MH370 et du MH17, selon les analystes.

Les forces ukrainiennes progressent

L'Ukraine a annoncé que ses troupes avaient gagné du terrain sur les rebelles prorusses dans l'est du pays et progressé en direction du site du crash du vol MH17. Les combats empêchent les experts internationaux d'accéder au site, où gisent encore décombres et cadavres.