Modifié

Les Occidentaux fuient la Libye en raison de violents combats

Combats pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli [RTS]
Combats pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli / L'actu en vidéo / 57 sec. / le 27 juillet 2014
En raison des violents combats qui se déroulent à Tripoli, la capitale du pays, et à Benghazi, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont appelé ce week-end leurs ressortissants à quitter la Libye.

En raison des combats qui font rage à Tripoli et Benghazi, l'Allemagne et la Grande-Bretagne ont appelé ce week-end leurs ressortissants à quitter la Libye. Samedi, les Etats-Unis ont évacué tout leur personnel diplomatique de leur ambassade, ainsi que les soldats qui la protégeaient.

Au moins 38 personnes, des soldats pour la plupart, ont été tuées ces dernières 24 heures dans des combats entre armée et groupes islamistes à Benghazi.

Contrôle de l'aéroport de Tripoli

En parallèle, des affrontements opposent depuis le 13 juillet des milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli - fermé depuis cette date -, dans le cadre d'une lutte d'influence politique et régionale. Dimanche, 23 ouvriers égyptiens ont péri dans la destruction de leur foyer par une roquette tirée lors de ces combats.

Les violences risquent de plonger le pays dans la guerre civile, notamment en raison de la faiblesse des autorités de transition qui ont échoué jusqu'ici à construire une armée et une police professionnelles.

ats/fxl

Publié Modifié

97 morts en deux semaines de combats

Plus de 97 personnes ont été tuées et 400 autres blessées dans les combats qui opposent depuis le 13 juillet des milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli, selon un bilan établi dimanche par le ministère de la Santé. Ce bilan s'appuie sur les rapports de huit hôpitaux publics à Tripoli et de ses banlieues, et ne prend pas en compte les victimes prises en charge dans des hôpitaux de campagne ou dans d'autres villes.