Modifié le 25 juillet 2014 à 21:16

Quinze Palestiniens tués dans une école de l'ONU à Gaza après un tir israélien

Une école gérée par l'ONU bombardée à Gaza
Une école gérée par l'ONU bombardée à Gaza L'actu en vidéo / 1 min. / le 24 juillet 2014
Les forces israéliennes ont bombardé jeudi dans la bande de Gaza une école gérée par les Nations unies où des civils palestiniens avaient trouvé refuge. Les secours font état état de quinze morts.

Des personnes réfugiées dans une école de l'ONU à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, ont été tuées jeudi après-midi par un obus tiré par l'armée israélienne dans le nord de la bande de Gaza. Des femmes, des enfants et des employés des Nations unies figurent parmi les victimes, selon Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU.

Les secours locaux ont fait état de quinze morts etd e nombreux blessés.. Le porte-parole de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), Chris Gunness, a confirmé sur son compte Twitter qu'il y avait "plusieurs morts et blessés" dans ce bâtiment.

"Les coordonnées précises de cet abri à Beit Hanoun avaient été formellement fournies à l'armée israélienne", a souligné Chris Gunness.

L'armée israélienne a promis d'enquêter, et n'exclut pas qu'il s'agisse d'une roquette tirée par le Hamas.

Lire aussi: Plus de 700 morts à Gaza en 16 jours d'offensive israélienne

agences/mre 

Publié le 24 juillet 2014 à 16:10 - Modifié le 25 juillet 2014 à 21:16

Heurts à Jérusalem-Est et en Cisjordanie

Des affrontements opposaient jeudi soir des Palestiniens aux forces de sécurité israéliennes à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

Dix manifestants ont été arrêtés aux abords de la Vieille ville de Jérusalem où des renforts policiers ont été massivement mobilisés pour la Nuit du Destin (Laïlat al-Qadr), une des dates importantes du ramadan.

Lufthansa ne vole toujours pas vers Tel Aviv

Le groupe de transport aérien allemand Lufthansa, dont fait partie la compagnie Swiss,  a annoncé jeudi avoir prolongé de 24 heures, soit pendant toute la journée de vendredi, la suspension de ses vols en provenance et vers Tel-Aviv, en Israël.

"Aussitôt que la protection de l'aéroport sera assurée de façon tangible, nous reprendrons les vols" vers et en partance de cette destination, a dit le groupe allemand.