Modifié le 24 juillet 2014 à 12:53

Plus de 700 morts à Gaza en 16 jours d'offensive israélienne

L'offensive israélienne se poursuit sur Gaza
L'offensive israélienne se poursuit sur Gaza L'actu en vidéo / 1 min. / le 24 juillet 2014
Plus de 700 Gazaouis ont été tués depuis le début des hostilités il y a 16 jours. Alors qu'une possible trêve est évoquée, une vingtaine de Palestiniens ont encore été tués jeudi.

Plus de 89 Palestiniens ont été tués mercredi et dans la nuit, au cours de l'offensive militaire israélienne contre Gaza, portant à au moins 718 le bilan total des victimes en 16 jours. Aucune roquette n'a été tirée de la bande de Gaza dans la nuit de mercredi à jeudi, selon l'armée israélienne.

Dans l'autre camp, 34 Israéliens sont morts, soit  32 soldats et deux civils morts dans la chute d'obus. Un travailleur thaïlandais a aussi péri dans un tir d'obus palestinien.

Selon les secours palestiniens, 18 Palestiniens, y compris des enfants ont été tué jeudi matin.

Trêve pour l'Aïd el Fitr?

Avant de repartir en Egypte, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a fait état mercredi en Israël de "progrès" en vue d'une trêve à Gaza.

Selon des responsables américain et égyptien, une trêve humanitaire pourrait entrer en vigueur ce week-end, à temps pour la grande fête musulmane de l'Aïd el Fitr, qui marque la fin du Ramadan.

agences/fb

Publié le 24 juillet 2014 à 06:25 - Modifié le 24 juillet 2014 à 12:53

Pas de décision sur une trêve

Le cabinet israélien n'a publié aucune décision après s'être réuni mercredi soir jusque tard dans la nuit sur une proposition de trêve humanitaire dont les termes précis seraient décidés lors de négociations les jours suivants.

Le gouvernement israélien souhaite plutôt poursuivre son offensive pour détruire les stocks de roquettes et les tunnels palestiniens.

Le dirigeant du Hamas Khaled Mechaal, s'est dit prêt à une trêve humanitaire mais a exclu un cessez-le-feu tant qu'Israël ne lèvera pas le blocus sur Gaza.

Levée de la suspension des vols américains vers Israël

L'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a levé son interdiction faite aux compagnies aériennes de voler vers et depuis l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv. Elle avait pris cette décision mardi après la chute d'une roquette près de l'aéroport.

De nombreux vols de compagnies européennes restaient cependant annulés, en raison des risques de tirs de roquettes de la bande de Gaza vers l'aéroport. Mais ils pourraient reprendre jeudi.

Le ministre israélien des Transports avait affirmé mardi qu'il n'y avait "aucune raison" pour que les compagnies annulent leurs vols vers Israël.