Modifié

Plusieurs morts dans des heurts entre armée et islamistes en Libye

Des combats à Benghazi, le 1er juin 2014. [Mohamed M'dalla - Anadolu Agency]
Des combats à Benghazi, le 1er juin 2014. [Mohamed M'dalla - Anadolu Agency]
Des affrontements à Benghazi, à l'est de la Libye, entre des soldats et des groupes islamistes ont fait une quinzaine de morts et quelque 80 blessés mardi.

Seize personnes, pour la plupart des soldats, ont été tuées et 81 autres blessées dans des heurts à Benghazi, dans l'est de la Libye, selon des sources médicales et militaires. Les combats opposaient l'armée régulière libyenne à des groupes islamistes.

Outre les militaires, trois civils ont été tués dans la chute d'une roquette sur leur maison, a indiqué une source hospitalière.

Selon un responsable militaire, les affrontements ont éclaté après une attaque conduite par le "Conseil de Choura des révolutionnaires de Benghazi", une alliance de milices islamistes et djihadistes contre une caserne de l'armée.

Combats quasi-quotidiens

Cinq soldats ont été tués dans l'attaque qui a été suivie par de violents combats entre les forces spéciales de l'armée et les milices islamistes qui font la loi à Benghazi depuis la chute du régime Kadhafi en 2011, selon ce responsable.

Cette ville est le théâtre d'affrontements quasi quotidiens entre l'armée et les groupes radicaux.

afp/ptur

Publié Modifié

Heurts à Tripoli pour le contrôle de l'aéroport

En parallèle, des affrontements violents opposent depuis le 13 juillet des milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli, dans le cadre d'une lutte d'influence politique et régionale. Ces violences risquent de plonger le pays dans la guerre civile.