Modifié le 22 juillet 2014 à 13:59

Ban Ki-moon en Egypte pour évoquer la situation à Gaza

Ban Ki-moon, lundi à Doha, au Qatar, étape de sa tournée au Moyen-Orient.
Ban Ki-moon, lundi à Doha, au Qatar, étape de sa tournée au Moyen-Orient. [AFP PHOTO / STR - ]
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé lundi en Egypte dans le cadre d'une tournée au Moyen-Orient pour tenter de mettre fin au conflit entre Israël et le Hamas palestinien.

Le patron de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé lundi en Egypte pour évoquer la situation dans la bande de Gaza où plus de 500 Palestiniens ont péri en deux semaines d'offensive israélienne.

Dans le cadre d'une tournée au Moyen-Orient visant à mettre fin au conflit entre Israël et le Hamas, Ban Ki-moon doit rencontrer le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choukri, tandis que le secrétaire d'Etat américain John Kerry est lui aussi attendu lundi dans la capitale égyptienne.

Le Hamas furieux

L'Egypte a présenté une initiative de cessez-le-feu, soutenue par la Ligue arabe mais rejetée par le Hamas qui a conditionné son accord à une levée du blocus de Gaza, l'ouverture de la frontière avec l'Egypte et la libération de dizaines de détenus. Le mouvement islamiste a affirmé ne pas avoir été mis au courant de cette proposition et l'avoir apprise par les médias, ce qui l'a rendu furieux.

agences/pym

Lire aussi: Réunion de l'ONU après la journée la plus sanglante à Gaza dimanche

Publié le 21 juillet 2014 à 06:03 - Modifié le 22 juillet 2014 à 13:59

Session spéciale du Conseil des droits de l'homme à Genève

Une session spéciale du Conseil des droits de l'homme aura lieu mercredi à Genève sur la situation à Gaza, a indiqué lundi une porte-parole de l'ONU. Elle a été demandée par la Palestine, soutenue par plusieurs pays arabes et latino-américains notamment.

Les pays à l'origine de la demande souhaitent obtenir une condamnation par l'organe de l'ONU de l'offensive israélienne à Gaza.

Un projet de résolution est en discussion. Les débats sont prévus pour durer toute la journée de mercredi.

L'offensive se poursuit

Treize personnes, dont quatre enfants, ont été tuées lundi par des frappe israéliennes sur le centre de la bande de Gaza, selon les services de secours palestiniens.

Quelque 70 personnes ont été blessées dont 20 employés de l'hôpital des Martyrs de Deir el-Balah. A l'est de la ville, trois personnes ont été tuées par un tir de char, selon la même source.

Au total trente-six personnes ont été tuées lundi sur l'enclave palestinienne.