Modifié le 18 juillet 2014 à 20:11

Silvio Berlusconi acquitté en appel dans le scandale du Rubygate

Silvio Berlusconi est toujours en procédure judiciaire pour d'autres affaires.
Silvio Berlusconi est toujours en procédure judiciaire pour d'autres affaires. [ - ]
Condamné en première instance en juin 2013 notamment pour abus de pouvoir dans l'affaire Rubygate, Silvio Berlusconi a été acquitté en appel vendredi à Milan.

L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a été acquitté vendredi par la Cour d'appel de Milan dans le cadre de l'affaire Rubygate. Ce scandale lui avait valu sept ans de prison pour prostitution et abus de pouvoir en première instance.

Les trois juges de la Cour d'appel ont délibéré pendant près de trois heures avant de rendre leur arrêt, contraire au réquisitoire du parquet qui réclamait la confirmation de cette peine.

Pas assez de preuves

Sur l'abus de pouvoir, les trois jurés de la cour d'appel de Milan ont estimé qu'"il n'y avait pas de délit, faute de preuves".

Sur la prostitution, ils ont souligné que "les faits reprochés ne constitu(ai)ent pas un délit". Les motivations des magistrats, qui ont délibéré pendant trois heures avant de décider de cet acquittement, seront publiées dans un délai de trois mois.

ats/gchi/mac

Publié le 18 juillet 2014 à 13:30 - Modifié le 18 juillet 2014 à 20:11

Absent pour purger une autre peine

Silvio Berlusconi était absent vendredi. Il devait passer la matinée dans un centre pour personnes atteintes d'Alzheimer pour y purger sous forme de travail d'intérêt général une peine d'un an de prison pour fraude fiscale dans le cadre du procès Mediaset.

Dans le Rubygate, malgré ses démentis, Silvio Berlusconi avait été reconnu coupable d'avoir payé pour des rapports intimes avec "Ruby la voleuse de coeurs", quand celle-ci était mineure, et pour avoir fait pression sur la préfecture de Milan afin qu'elle soit relâchée après un larcin.

Silvio Berlusconi est par ailleurs également en cours de jugement pour corruption de sénateur, ainsi qu'au coeur d'une enquête pour corruption de témoins dans le procès Ruby.

La défense jubile

La décision a pris de court nombre de commentateurs italiens. "C'est un arrêt qui va au-delà de nos attentes les plus optimistes", a réagi immédiatement après l'acquittement un des avocats de Silvio Berlusconi, Me Franco Coppi.

Selon l'avocat, les juges auraient entendu la défense de l'ex-Cavaliere qui a toujours affirmé ignorer l'âge de Ruby, 17 ans au moment des faits.