Modifié

Salim al-Joubouri élu à la présidence du Parlement irakien

Salim al-Joubouri, député de Diyala, dans l'est du pays, qui se présentait sur une liste indépendante, a remporté 194 des 273 votes. [Hadi Mizban - Keystone]
Salim al-Joubouri, député de Diyala, dans l'est du pays, qui se présentait sur une liste indépendante, a remporté 194 des 273 votes. [Hadi Mizban - Keystone]
Les députés irakiens ont élu mardi Salim al-Joubouri à la présidence du Parlement, ouvrant la voie à la formation d'un gouvernement. Sur le terrain, les forces de sécurité ont repris le sud de Tikrit.

Après deux reports, Salim al-Joubouri, qui se présentait sur une liste indépendante, a été élu président du Parlement irakien, un poste traditionnellement occupé par un sunnite.

Les députés doivent désormais élire le président de la République, qui désignera ensuite le Premier ministre. Selon une règle non écrite, la présidence de la République revient à un Kurde et le poste de Premier ministre à un chiite, la communauté majoritaire.

Une partie de Tikrit reprise

Le Premier ministre sortant Nouri al-Maliki, arrivé largement en tête des législatives, a déjà prévenu qu'il n'entendait pas céder la place. Il est vivement critiqué pour son autoritarisme, mais aucune figure à même de rassembler davantage n'a émergé pour le moment.

Dans le même temps, les forces de sécurité ont lancé un assaut contre Tikrit , tenue par des insurgés depuis le 11 juin. Elles ont repris la partie sud de la ville, dans une des rares avancées réalisées sur le terrain depuis le début de l'offensive djihadiste.

afp/fisf

Publié Modifié