Modifié le 02 juillet 2014 à 19:17

Un Palestinien tué à Jérusalem dans "un acte de vengeance présumé"

Echauffourées a Jérusalem-Est
Echauffourées a Jérusalem-Est L'actu en vidéo / 1 min. / le 02 juillet 2014
Un Palestinien a été enlevé puis tué à Jérusalem dans "un acte de vengeance présumé". Ce meurtre fait suite à l'assassinat de trois jeunes Israéliens enlevés et assassinés en Cisjordanie occupée.

Un adolescent palestinien âgé de 16 ans a été enlevé et assassiné mercredi, dans une apparente attaque de représailles après le meurtre de trois Israéliens en Cisjordanie le 12 juin. Ce nouveau meurtre fait craindre un cycle d'actes de vengeance en Israël et dans les Territoires palestiniens.

L'adolescent a été kidnappé alors qu'il faisait du stop à Jérusalem-Est occupé et annexé. Son corps a été découvert plusieurs heures après "portant des marques de violences", a indiqué la radio militaire israélienne.

"Crime abominable"

En début de matinée, de violents heurts ont éclaté dans le camp de réfugiés de Chouafat. Deux cent Palestiniens ont jeté des pierres sur les forces de sécurité, qui ont répliqué en tirant des balles caoutchoutées.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a demandé mercredi au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de "punir" les responsables de l'enlèvement et du meurtre du Palestinien. Ce dernier a qualifié cet acte de "crime abominable".

afp/fxl

Publié le 02 juillet 2014 à 07:08 - Modifié le 02 juillet 2014 à 19:17

Les Etats-Unis dénoncent

Les Etats-Unis ont fermement condamné le meurtre de l'adolescent palestinien tué à Jérusalem, mettant en garde contre des actes de vengeance qui risquent d'aggraver une situation déjà explosive.

"Il n'y a pas de mots pour transmettre avec suffisamment de force nos condoléances au peuple palestinien", a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans un communiqué. La France avait également exprimé son "horreur" face au drame.