Modifié le 02 juillet 2014 à 08:56

La BBC décrit une "improbable" "Nati" qui irriterait certains Suisses

Pour la BBC, l'équipe de Suisse de football est "improbable".
Pour la BBC, l'équipe de Suisse de football est "improbable". [ - http://www.bbc.com (capture d'écran)]
La BBC s'est étonnée mardi du paradoxe que constitue l'équipe suisse de football, formée essentiellement de joueurs aux racines étrangères, dans un pays qui a accepté l'initiative UDC sur l'immigration.

"Après Guillaume Tell et Roger Federer, la Suisse a désormais Xherdan Shaqiri". C'est la BBC qui le dit dans un article sur l'équipe nationale de football avant son quart de finale contre l'Argentine. Une Nati "improbable" dans un pays décrit comme peu ouvert aux étrangers.

La journaliste souligne le paradoxe de la situation, car, selon elle, "de nombreux Suisses ont eu de la peine à accepter le changement démographique" résultant de l'arrivée massive de personnes d'ex-Yougoslavie dans les années 90.

L'initiative UDC

Et de citer l'interdiction des minarets en 2009, alors que plusieurs joueurs sont musulmans, ou encore la récente initiative de l'UDC contre l'immigration de masse. L'article relève aussi des études de la Commission fédérale contre le racisme qui pointe des discriminations de la part des Suisses.

La journaliste conclut avec une prétendue irritation de certains Suisses, citant un commentateur qui s'interrogerait quant à la capacité des joueurs à chanter l'hymne national.

jvr

Publié le 01 juillet 2014 à 18:22 - Modifié le 02 juillet 2014 à 08:56