Modifié le 30 juin 2014 à 18:55

Les drapeaux étrangers interdits à Nice pour le reste de la Coupe du monde

Même si l'Algérie n'est pas citée dans le communiqué, elle est concernée en premier chef par la mesure.
Même si l'Algérie n'est pas citée dans le communiqué, elle est concernée en premier chef par la mesure. [ - Keystone]
Le maire de Nice Christian Estrosi (UMP) a édicté un arrêté interdisant "l'utilisation ostentatoire" de tous les "drapeaux étrangers" au centre-ville jusqu'à la fin de la Coupe du monde de football.

A quelques heures du huitième de finale de la Coupe du monde opposant l'Allemagne à l'Algérie, le député-maire de Nice Christian Estrosi (UMP) a édicté un arrêté "interdisant l'utilisation ostentatoire de tous les drapeaux étrangers sur l'hypercentre" de la ville.

Dans un communiqué diffusé lundi, le président de la Métropole précise que cet arrêté s'appliquerait avec effet immédiat, entre 18h00 et 4h00 du matin, et ce jusqu'au terme de la compétition le dimanche 13 juillet.

"Eviter les débordements du 26 juin"

Si aucune nationalité n'est pointée du doigt, la municipalité ne cache pas qu'elle entend ainsi réagir aux débordements constatés dans certaines villes lors des précédents matches de l'équipe d'Algérie.

"Cette décision vise à maintenir l'ordre et la tranquillité publique et éviter les débordements, comme ceux qui ont pu se dérouler dans la nuit du 26 au 27 juin dans l'agglomération parisienne, dans la région lyonnaise, à Marseille et dans le Nord", précise ainsi le communiqué.

asch

Publié le 30 juin 2014 à 14:14 - Modifié le 30 juin 2014 à 18:55

La police en alerte avant Allemagne-Algérie

Les dispositifs de sécurité ont été renforcés en France et un appel à la sérénité a été lancé avant le match Allemagne-Algérie (lundi 22h00), pour tenter d'éviter les débordements des derniers jours.

"Il faut appeler chacun à beaucoup de sérénité dans la façon de célébrer la victoire", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Harlem Désir.

Plus de 70 personnes avaient été interpellées le 26 juin après la qualification algérienne en 8e de finale, contre une trentaine le 22 juin à l'issue de la victoire de l'Algérie contre la Corée du Sud.