Modifié

L'Irak reçoit l'aide de l'Iran et de la Russie face à l'avancée djihadiste

Des policiers irakiens patrouillent dans la banlieue de Bagdad. Pour faire face aux djihadistes de l'EIIL, qui s'emparent de larges territoires du pays, le pays reçoit l'aide de l'Iran et des avions russes. [Keystone]
Des policiers irakiens patrouillent dans la banlieue de Bagdad. Pour faire face aux djihadistes de l'EIIL, qui s'emparent de larges territoires du pays, le pays reçoit l'aide de l'Iran et des avions russes. [Keystone]
L'Iran s'est dit dimanche prêt à aider l'Irak dans son combat contre l'avancée des djihadistes sunnites de l'EIIL. Bagdad a également reçu une première livraison d'avions russes.

L'Iran est prêt à aider l'Irak pour combattre les djihadistes sunnites de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), selon Massoud Jazayeri, chef d'état-major adjoint des forces armées. Les soldats recourraient aux méthodes déjà mises en oeuvre face à l'insurrection syrienne.

Téhéran s'est dit prêt à défendre les lieux saints chiites d'Irak si nécessaire, mais a jugé Bagdad en mesure de faire face à l'EIIL, qui tient une bonne part du nord et de l'ouest du pays.

Avions russes

L'Irak a également reçu de la Russie une première livraison d'avions de combat pour l'aider dans sa contre-offensive face à la progression des insurgés.

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki avait annoncé jeudi l'achat de plus d'une douzaine d'avions russes, un accord estimé à plus de 500 millions de dollars, alors que les forces gouvernementales ont lancé samedi un assaut pour reprendre la ville de Tikrit.

Lire aussi: L'armée irakienne lance une offensive pour reprendre la ville de Tikrit

afp/jvia

Publié Modifié