Modifié

La Suisse a la pire moyenne de buts marqués par joueur du Mondial

Les statistiques de la Coupe du monde
Les statistiques de la Coupe du monde
La comparaison de la moyenne de buts marqués par match et par joueur n'est pas flatteuse pour l'équipe de Suisse, qui affiche le pire potentiel de la compétition. Consultez le classement mené par les Pays-Bas.

D'ici au début de la Coupe du monde, RTSinfo vous propose de découvrir toutes les informations statistiques sur les joueurs et les équipes.

>>> Voir les statistiques sur la taille des joueurs, les clubs et championnats où ils évoluent et sur les équipes les plus chères.

Aujourd'hui: les équipes avec le plus fort potentiel de buts du Mondial.

Les Pays-Bas possèdent le groupe avec le plus important potentiel de buts, avec une moyenne de 0,26 but marqué par joueur et par match, suivent l'Allemagne (0,24) et plus loin la Bosnie (0,192).

Les difficultés offensives de la Suisse sont criantes, la "Nati" arrive dernière, avec une moyenne n'atteignant même pas les 0,1 but marqué en moyenne par joueur et par match (0.091).

Un résultat qui s'explique en partie par l'évolution de l'équipe et l'absence d'Alex Frei, Marco Streller et d'Eren Derdyok, souvent buteurs ces dernières années.

En ne gardant que les attaquants, l'Allemagne prend la tête du classement avec une moyenne de 0,52, devant l'Algérie dont les joueurs évoluant en pointe marquent en moyenne à un match sur deux.

Là encore, la Suisse souffre de la comparaison et termine avant-dernière, seuls les attaquants belges affichant d'une moins bonne moyenne.

Les champions de l'efficacité

L'analyse des buteurs équipe par équipe* montre d'importantes différences. Certaines sélections comme l'Allemagne, l'Argentine ou encore les Pays Bas, disposent d'un pool de buteurs réguliers, mais relativement limité.

D'autres, comme le Chili, le Honduras ou la Belgique ont un plus grand réservoir de buteurs potentiels, mais qui affichent une moins grande régularité.

Le Brésil, l'Espagne, l'Uruguay et le Portugal ont quant à eux un meilleur équilibre entre joueurs efficaces devant le but adverse et "buteurs d'occasion".

mre/tyf

*Pour des raisons statistiques, seuls les joueurs ayant 5 sélections ou plus ont été pris en compte. Les gardiens sont également exclus.

Publié Modifié