Modifié le 06 juin 2014 à 20:51

Hollande aux anciens combattants: "Merci d'avoir été là à l'été 44"

70 ans du débarquement de Normandie: les derniers vétérans ont été célébrés au milieu des chefs d’État
Retour sur les moments forts de la journée 19h30 / 2 min. / le 06 juin 2014
Hollande, Obama, la reine d'Angleterre, Merkel ou Poutine, les dirigeants mondiaux se sont rendus en Normandie vendredi pour rendre hommage aux héros du Débarquement du 6 juin 1944.

"Le chaos et la mitraille", la "mer rouge de sang" et les soldats cloués sur les plages du Débarquement: les grands du monde ont rendu vendredi un vibrant hommage aux vétérans alliés et aux civils français, acteurs il y a 70 ans du Débarquement allié en Normandie.

François Hollande a accueilli un par un les représentants de 19 pays invités à la cérémonie internationale organisée sur la plage de Ouistreham, la plus à l'est de toutes celles où les Alliés ont débarqué le 6 juin 1944.

Le président français a rendu hommage aux "témoins vivants de ce qui s'est passé ici en 1944" et évoqué toutes les victimes du nazisme, y compris "les victimes allemandes". "Merci d'avoir été là à l'été 44", a-t-il lancé au millier d'anciens combattants présents.

Hommage aux Américains

Le matin, au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, abritant les tombes de 10'000 Américains tombés au combat, le président Barack Obama a prononcé un discours émouvant. Il a évoqué les hommes qui ont brisé "le Mur d'Hitler" et se sont "battus pour changer le

La photo de famille des dirigeants mondiaux présents en Normandie
La photo de famille des dirigeants mondiaux présents en Normandie [Saul LOEB - ]
cours de l'histoire de l'humanité".

Dans un moment d'émotion, les vétérans, pour beaucoup âgés de plus de 90 ans, se sont levés, comme s'ils répondaient à l'appel de leur commandant en chef qui les a longuement applaudis.

La France reconnaissante

La France "n'oubliera jamais ce qu'elle doit aux Etats-Unis", a déclaré de son côté le président français François Hollande.

Le chef de l'Etat français a tenu à relier ce conflit aux violences d'aujourd'hui: "la guerre, elle est toujours là, encore, dans ce monde tumultueux. Et dans toutes les guerres, ce sont les civils qui payent un lourd tribut".

François Hollande a salué "le courage de l'Armée rouge" et la "contribution décisive des peuples de ce qu'on appelait l'Union soviétique" à la victoire alliée à Ouistreham, en présence des dirigeants russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Petro Porochenko.

>> Lire aussi: Poutine et Porochenko appellent à un arrêt des combats en Ukraine

Repas au château

François Hollande a accueilli pour déjeuner au château de Bénouville, la vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernements présents pour les commémorations. La reine d'Angleterre Elizabeth II était présente en compagnie du duc d'Edimbourg.

Le nouveau président ukrainien Petro Porochenko est arrivé dans la foulée, suivi de Vladimir Poutine. Barack Obama, David Cameron et Angela Merkel ont aussi pris place à la table d'honneur des 28 convives.

>> Revivre le 6 juin 1944 en images:

agences/sbad

Publié le 06 juin 2014 à 09:29 - Modifié le 06 juin 2014 à 20:51

400 vétérans britanniques à Bayeux

Près de 400 vétérans du Commonwealth en grand uniforme ont participé vendredi matin à la cérémonie du 70e anniversaire du Débarquement à la cathédrale de Bayeux en présence du prince Charles mais aussi du Premier ministre britannique David Cameron, accueilli par son homologue français Manuel Valls.

La reine Elizabeth II, qui avait laissé son fils aîné présider cette cérémonie, est arrivée peu après à Bayeux pour assister à l'hommage organisé au cimetière militaire britannique.

Le cimetière de Bayeux, le plus grand cimetière britannique en France, compte plus de 4'600 tombes de soldats de onze pays.