Modifié

Le G7 "prêt" à renforcer les sanctions ciblées contre Moscou

Les dirigeants du G7 entament leur première session de travail, ce 4 juin 2014 à Bruxelles. [AP Photo/Geert Vanden Wijngaert - Keystone]
Le G7 planche sur une solution diplomatique / Audio de l'info / 1 min. / le 5 juin 2014
Les pays du G7 ont appelé mercredi soir la Russie à cesser de déstabiliser l'Ukraine, sous peine de nouvelles sanctions.

Le G7 est "prêt" à renforcer les sanctions "ciblées" contre la Russie en cas d'absence de désescalade en Ukraine et de nouveaux "manquements graves" commis par la Russie, a indiqué mercredi François Hollande.

A l'issue du dîner entre les dirigeants des sept pays les plus industrialisés, le président français a précisé les "conditions" fixées à Moscou par le G7, parmi lesquelles le "retrait des troupes russes" des frontières, qui "semble se confirmer", et l'arrêt du "soutien aux groupes armés" séparatistes, qui "reste à démontrer".

Rencontres avec Poutine

C'est la première fois depuis 17 ans que les dirigeants du G7 ne sont que sept autour de la table, après la décision d'exclure la Russie pour protester contre l'"annexion" de la Crimée.

Interrogé sur une possible rencontre entre Vladimir Poutine et le président ukrainien Petro Porochenko, qui sera également présent sur les plages du débarquement, François Hollande a simplement observé: "Laissons la vie se faire pour savoir si des contacts auront lieu".

afp/fb

Publié Modifié