Modifié le 03 juin 2014 à 13:54

Le roi d'Espagne Juan Carlos abdique et promet un "renouveau"

Le roi d'Espagne Juan Carlos abdique
Le roi d'Espagne Juan Carlos abdique 12h45 / 1 min. / le 02 juin 2014
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a annoncé lundi l'abdication du roi Juan Carlos, après 39 ans de règne. Le trône doit revenir à son fils Felipe.

Après l'annonce surprise faite en début de matinée par le gouvernement, le roi d'Espagne Juan Carlos a confirmé dans un message télévisé lundi qu'il abdiquait en faveur de son fils, le prince Felipe. Il veut donner un "renouveau" à la monarchie.

Évoquant la soif "d'un élan de renouveau, de dépassement, de correction des erreurs", le monarque, âgé de 76 ans, a déclaré que son fils, "a la maturité, la préparation et le sens de la responsabilité nécessaires pour prendre avec toutes les garanties la tête de l'Etat".

Plus tôt dans la matinée, le Premier ministre Mariano Rajoy avait rendu hommage au travail effectué par le monarque pendant ses 39 années de règne et a dit faire une "confiance totale au prince des Asturies, appelé à succéder au roi".

Conseil des ministres extraordinaire mardi

Le gouvernement a convoqué un Conseil des ministres extraordinaire mardi. C'est également mardi que le roi devrait s'expliquer sur les raisons de sa renonciation à la couronne.

Selon une source proche du Palais royal, ce serait pour des raisons politiques, et non de santé, que le roi laisse sa place à son fils, estimant qu'il est temps de laisser la place à la nouvelle génération.

Juan Carlos, monté sur le trône à la mort de Francisco Franco en 1975, a bâti sa popularité en menant la transition de l'Espagne vers la démocratie. Il aura toutefois connu une fin de règne marquée par la maladie et les scandales.

ptur

Publié le 02 juin 2014 à 10:40 - Modifié le 03 juin 2014 à 13:54

François Hollande salue le monarque

Le président français François Hollande a rendu hommage à Juan Carlos, saluant l'"artisan de la Transition après la dictature franquiste" qui, "durant près de 39 années de règne, a incarné l'Espagne démocratique".

"Il a mené son pays sur le chemin des libertés civiles et politiques, de l'intégration européenne et de la modernité", a affirmé François Hollande après s'être entretenu lundi matin avec Juan Carlos qui lui avait fait part de sa décision d'abdication.

Le fil Twitter de la maison royale espagnole