Modifié le 24 mai 2014 à 17:24

Fin de campagne électorale au milieu des violences en Ukraine

La campagne électorale en Ukraine a été marquée par de nombreux affrontements meurtriers entre forces ukrainiennes et pro-russes.
La campagne électorale en Ukraine a été marquée par de nombreux affrontements meurtriers entre forces ukrainiennes et pro-russes. [Filip Singer - EPA]
La campagne électorale pour la présidentielle de dimanche s'est terminée vendredi à minuit en Ukraine. Elle a été entachée par des violences qui ont fait plus d'une vingtaine de morts depuis jeudi.

La campagne électorale en Ukraine, marquée par de nombreuses violences, s'est achevée vendredi à minuit heure locale en vue de la présidentielle de dimanche, cruciale pour l'avenir d'un pays menacé de partition.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé vendredi qu'il respecterait le "choix du peuple ukrainien" et travaillerait avec le chef de l'Etat élu, un geste d'apaisement avant le scrutin salué par Kiev, mais rejeté par les séparatistes prorusses.

Sept combattants tués vendredi

Sur le "front de l'est", les combats se sont poursuivis. Vendredi matin, sept combattants ont péri dans des affrontements près du village de Karlivka, près de Donetsk.

Jeudi, l'armée ukrainienne avait essuyé ses plus lourdes pertes depuis le début le 13 avril, jour de l'opération militaire destinée à reprendre le contrôle des régions de Donetsk et de Lougansk, avec la mort de 18 soldats.

afp/kkub

Publié le 24 mai 2014 à 10:57 - Modifié le 24 mai 2014 à 17:24

Les tweets de nos correspondants en Ukraine


Des séparatistes investissent un hôpital à Donetsk

Des séparatistes pro-russes ont investi un hôpital de leur bastion de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine. Ils y ont fait prisonnier des combattants pro-Kiev blessés la veille dans des combats qui ont fait sept morts.