Modifié le 21 mai 2014 à 10:23

De l'eau pompée près des réacteurs de Fukushima déversée en mer

Centrale de Fukushima, Japon
Des centaines de mètres cubes d'eau souterraine pompée près des réacteurs de Fukushima sera déversée dans l'océan Pacifique. [ - AP Photo/Kyodo News]
Tepco a commencé mercredi à déverser en mer des centaines de mètres cubes d'eau souterraine pompée en amont des réacteurs de la centrale atomique accidentée japonaise de Fukushima.

La compagnie gérante de la centrale japonaise accidentée de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco),  a commencé mercredi à déverser en mer des centaines de mètres cubes d'eau souterraine pompée en amont des réacteurs.

Cette opération provoque la colère des organisations écologistes.

Tepco, qui a commencé les travaux de pompage en avril, prévoit de rejeter 560 mètres cubes d'eau dans l'océan Pacifique, au bord duquel se trouve le site atomique.

Radioactivité testée

Cette eau est provisoirement stockée dans un réservoir afin d'être analysée et de vérifier qu'elle n'est pas radioactive. Elle ne sera rejetée dans l'océan que si elle est saine, promet Tepco.

Quelque 400 tonnes d'eau souterraine entrent chaque jour dans les bâtiments du site atomique, augmentant ainsi la quantité d'eau contaminée au contact des équipements, qu'il faut ensuite stocker, puis assainir.

Ainsi, plus de 350'000 mètres cubes d'eau contaminée patientent dans des centaines de réservoirs à la fiabilité douteuse.

ats/jvia

Publié le 21 mai 2014 à 08:41 - Modifié le 21 mai 2014 à 10:23

Colère des écologistes

L'opération de déversement provoque l'ire des organisations écologistes.

"La décision de rejeter l'eau souterraine en mer est basée sur le scénario 'pas d'autre choix' et non sur une solution de long terme pour les habitants de Fukushima et du Japon", a commenté une responsable de Greenpeace au Japon.

Elle souligne que "de l'eau radioactive s'écoule en mer depuis l'accident de mars 2011".

Fukushima ne fait plus peur aux touristes

Un nombre record de plus de 1,23 million d'étrangers se sont rendus au Japon en avril, a annoncé mercredi l'Organisation nationale de tourisme au Japon.

Le total de voyageurs d'affaires et de vacanciers recensé le mois dernier marque une hausse de 33,4% sur un an.