Modifié le 20 mai 2014 à 17:17

"Mare Nostrum" doit devenir une opération européenne

Sandro Gozi, le secrétaire italien des Affaires européennes.
Sandro Gozi, le secrétaire italien des Affaires européennes, veut que l'Union européenne s'implique plus dans l'opération "Mare Nostrum". [ - AFP/Gabriel Bouys]
Après le sauvetage de 500 migrants clandestins par la marine italienne, le secrétaire d'Etat italien aux affaires européennes, a déclaré, mardi, qu'"il faut que l'opération Mare Nostrum devienne européenne".

Au lendemain du sauvetage, par la marine italienne, de quelque 500 migrants clandestins, parmi lesquels plus de 130 mineurs, Sandro Gozi, le secrétaire d'Etat italien aux Affaires européennes, a déclaré mercredi qu'"il est essentiel d'avoir une vraie politique commune de l'immigration".

Il a assuré que "Mare Nostrum devait devenir une opération européenne" et non plus seulement italienne, les navires italiens poussant souvent très loin vers le sud pour venir au secours des migrants partis de Libye.

L'immigration devient un sujet prioritaire

Selon Rome, près de 22'000 migrants et réfugiés sont arrivés par bateau sur les côtes italiennes depuis le début de l'année, soit dix fois plus que durant la même période, en 2013.

L'Italie entend faire de la recherche d'une politique commune sur l'immigration l'une des priorités de son semestre de présidence de l'Union européenne, qui commence en juillet prochain.

ats/phn

Publié le 20 mai 2014 à 17:02 - Modifié le 20 mai 2014 à 17:17