Publié

Plus de 830 millions de travailleuses sans protection maternité

Seulement 330 millions de femmes (28% des travailleuses) sont protégées: en cas d'accouchement elles percevront des prestations en espèces. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Seulement 330 millions de femmes (28% des travailleuses) sont protégées: en cas d'accouchement elles percevront des prestations en espèces. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Au moins 830 millions de travailleuses n'ont pas de protection adéquate de la maternité dans le monde, selon un rapport publié lundi par le Bureau international du travail (BIT).

Un rapport sur la maternité et la paternité au travail publié lundi par le Bureau international du travail (BIT) estime que plus de 830 millions de femmes qui travaillent (soit près de 70% du total) continuent de ne pas bénéficier d'une protection adéquate.

Le 80% vit en Afrique et en Asie. Il s'agit le plus souvent de travailleuses agricoles, indépendantes, migrantes, domestiques, occasionnelles ou temporaires.

Seulement 330 millions de femmes (28% des travailleuses) sont protégées: en cas d'accouchement elles percevront des prestations en espèces.

Prestations en espèces

Dans 98 pays (sur les 167 étudiés), le congé maternité est d'au moins 14 semaines, et parmi ceux-ci dans 42 pays d'au moins 18 semaines.

Quelque 107 pays financent les prestations en espèces du congé de maternité par le biais de la sécurité sociale. Entre 1994 et 2013, les prestations de maternité versées en espèces par l'employeur sont passées du tiers au quart des pays.

ats/olhor

Publié

Droit légal de congé de paternité

Sur les 167 pays étudiés, 78 prévoient un droit légal de congé de paternité. Il est rémunéré dans 70 de ces pays. "Cela montre que les pères tendent à s'investir davantage durant la période qui entoure la naissance", a affirmé à Genève Laura Addati, coauteure du rapport.

En 2013, l'Australie a introduit un congé de paternité payé de 14 jours et la durée du congé de paternité est passée de 12 à 14 semaines en Norvège depuis juillet 2013.
  
La crise économique dès 2008 n'a pas affaibli le soutien aux familles dans plusieurs pays qui ont pris des mesures anticycliques, qu'il s'agisse de l'accès aux crèches, de crédits d'impôts, de l'augmentation de la durée et du niveau des prestations de maternité.