Modifié le 12 mai 2014 à 19:42

Les séparatistes dans l'est de l'Ukraine exigent leur rattachement à la Russie

Denis Pouchiline, l'un des responsables séparatistes de Donetsk
Les séparatistes de l'est de l'Ukraine demandent leur intégration à la Russie Forum / 3 min. / le 12 mai 2014
Alors que les autorités ukrainiennes ont fustigé les référendums d'indépendance qui se sont tenus dimanche dans l'est du pays, les pro-Russes de Donetsk ont exigé lundi leur rattachement à la Russie.

Les séparatistes de l'est de l'Ukraine ont demandé lundi que leur "république de Donetsk" autoproclamée soit rattachée à la Russie, au lendemain d'un référendum d'"indépendance" jugé illégal par Kiev et les Occidentaux.

"Nous, le peuple de la république populaire de Donetsk déclarons que la république devient désormais un Etat souverain", a déclaré lundi l'un des responsables séparatistes. "Pour rétablir la justice historique, nous demandons à la Russie d'examiner un rattachement de la République de Donetsk à la Fédération de Russie", a-t-il poursuivi.

"Farce de propagande"

Les référendums tenus dimanche par les séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine sont "une farce de propagande sans effets juridiques", a pour sa part dénoncé le président ukrainien par intérim, Olexandre Tourtchinov.

Les insurgés pro-russes ont revendiqué dimanche un soutien à près de 90% à l'indépendance de la région ukrainienne de Donetsk, à l'est du pays, à l'issue d'un référendum séparatiste dénoncé comme illégal par Kiev et l'Occident.

La Russie respecte le vote

Selon le Kremlin, la Russie "respecte" l'expression de la volonté des Ukrainiens de l'est aux référendums et appelle au "dialogue" entre Kiev et les séparatistes. "Nous respectons la volonté des régions de Donetsk et Lougansk et souhaitons que la mise en oeuvre se fera de manière civilisée."

Lire aussi: Il faut agir vite en Ukraine, selon Didier Burkhalter, en visite à Bruxelles

agences/sbad/olhor

Publié le 12 mai 2014 à 09:33 - Modifié le 12 mai 2014 à 19:42

Référendum "illégal" pour les Etat-Unis

Les Etats-Unis ont dénoncé lundi le "référendum illégal" et fauteur "de division et de désordre" qui a été organisé dimanche dans l'Est de l'Ukraine par des séparatistes pro-russes.

L'Union européenne a pour sa part jugé lundi le référendum séparatiste "illégitime". L'UE s'est par ailleurs dite prête à de nouvelles sanctions contre la Russie en absence de désescalade dans la crise ukrainienne, selon le chef du conseil européen Herman Van Rompuy

Nombreuses détonations à Slaviansk

De nombreuses détonations ont retenti lundi en début de matinée à Slaviansk, bastion de la rébellion armée de l'est de l'Ukraine où le référendum controversé sur l'indépendance a officiellement donné lieu à un oui massif de la population.

Les combats ont repris, comme presque chaque jour, dans le village d'Andriïvka, sur la "ligne de front", à l'entrée sud de cette cité de 110'000 habitants encerclée par les forces ukrainiennes qui y ont déclenché une vaste "opération antiterroriste" le 2 mai dernier.

Notre correspondant RTS sur place à Donetsk