Modifié le 10 mai 2014 à 13:04

Membres de la Croix-Rouge détenus plusieurs heures à Donetsk

Une infirmière travaillant sous l'égide de la Croix-Rouge arrive à Lougansk (photo d'illustration).
Une infirmière travaillant sous l'égide de la Croix-Rouge arrive à Lougansk (photo d'illustration). [Vitaly Belousov / Ria Novosti - ]
Plusieurs membres de la Croix-Rouge ont été retenus pendant sept heures par des miliciens pro-russes à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine. L'un d'eux aurait été sévèrement battu.

Soupçonnés d'espionnage par les miliciens pro-russes de Donetsk, plusieurs membres de la Croix-Rouge ont été retenus pendant sept heures entre vendredi et samedi. L'un d'eux a été passé à tabac, a annoncé samedi Irina Tsariouk, une représentante de l'organisation à Kiev.

"Ils ont été libérés à deux heures du matin. L'un d'eux a été sévèrement battu", a déclaré Irina Tsariouk. Un membre de la Croix-Rouge internationale, qui serait de nationalité suisse, figurait parmi eux.

Confirmation des pro-Russes

Un représentant de la "République populaire de Donetsk" instaurée unilatéralement par les séparatistes a confirmé leur arrestation, précisant qu'ils étaient soupçonnés d'espionnage.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Genève a annoncé cette semaine avoir renforcé sa présence dans plusieurs villes d'Ukraine où des troubles ont éclaté, dont Donetsk.

ats/pym

Publié le 10 mai 2014 à 10:13 - Modifié le 10 mai 2014 à 13:04