Modifié

Didier Burkhalter est à Moscou pour rencontrer Vladimir Poutine

Didier Burkhalter demande à la Russie de passer de la parole aux actes [Gian Ehrenzeller - Keystone]
Didier Burkhalter à Moscou pour tenter d'organiser une nouvelle conférence sur l'Ukraine / Audio de l'info / 1 min. / le 7 mai 2014
Le président russe Vladimir Poutine doit recevoir mercredi le président en exercice de l'OSCE, le Suisse Didier Burkhalter, qui a appelé mardi à un "cessez-le-feu" dans l'est de l'Ukraine.

Le président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Didier Burkhalter, doit être reçu mercredi à Moscou dès 13 heures (heure suisse) pour discuter de la crise ukrainienne avec le président russe Vladimir Poutine.

Le président de la Confédération va effectuer une des visites les plus importantes de son mandat à la tête de l'OSCE.

Un émissaire de paix

Didier Burkhalter a le profil pour être considéré par le Kremlin comme un émissaire de paix. Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est un homme conciliant, estimé pour sa retenue. "Les contacts humains influencent au moins 60% des décisions politiques", a d'ailleurs relevé Didier Burkhalter dans un récent entretien.

Le président de la Confédération avait décidé avant même la crise en Ukraine de donner davantage de relief à l'OSCE durant son année de présidence. Les tensions en Ukraine ont propulsé le Neuchâtelois et l'organisation sous les feux de la rampe.

agences/fb

Publié Modifié

Washington prépare de nouvelles sanctions

L'administration américaine élabore les nouvelles sanctions qui seront imposées à la Russie si Moscou durcit sa position vis-à-vis de l'Ukraine.

Une vingtaine de sénateurs républicains ont déposé un texte visant à imposer des sanctions plus sévères, notamment en frappant les grandes entreprises des secteurs bancaire et de l'énergie.

D'autres pistes ont aussi été évoquées, dont celle d'interdire à Visa et Mastercard toute activité en Russie, où les deux géants américains contrôlent l'essentiel du marché des cartes de crédit.

La mairie de Marioupol reprise

Les forces ukrainiennes ont repris le contrôle de l'hôtel de ville de Marioupol, dans l'est du pays, à l'issue de violents combats nocturnes contre les séparatistes pro-russes.

La Garde nationale a réussi à s'emparer de la mairie et à mettre en fuite les insurgés, qui ont paralysé la grande artère de la ville en brûlant des pneus et un trolleybus, a déclaré la 5e chaîne de télévision ukrainienne.

Marioupol est une grande ville portuaire de près de 500'000 habitants au bord de la mer d'Azov. Les séparatistes s'étaient emparés de l'hôtel de ville le 13 avril.