Modifié

Benoît XVI et François concélébreront la messe de canonisation dimanche

La dernière rencontre entre les deux papes remonte au mois de février. [OSSERVATORE ROMANO - AFP]
La dernière rencontre entre les deux papes remonte au mois de février. [OSSERVATORE ROMANO - AFP]
Les deux derniers papes en exercice, Benoît XVI et François, seront réunis dimanche pour célébrer la messe de canonisation de Jean Paul II et Jean XXIII. Au moins un million de personnes sont attendues.

Le pape émérite Benoit XVI et le pape François célébreront ensemble la messe de canonisation de Jean XXIII et Jean Paul II dimanche matin au Vatican, a annoncé samedi le porte-parole du Saint-Siège.

La présence de Benoît XVI, qui vit retiré au Vatican depuis sa démission historique l'an dernier, n'était jusqu'ici pas confirmée officiellement. Elle ajoutera à la valeur exceptionnelle de l'évènement.

La foule au Vatican

Avant la messe de dimanche, un défilé coloré de pèlerins, religieux de toutes nationalités et touristes, a afflué samedi à Rome. Plus d'un million de personnes vont faire le déplacement, dont 98 délégations d'Etats ou d'organisations internationales, et 24 chefs d'Etat et têtes couronnées.

Dans la Ville éternelle, une foule hétéroclites du pèlerins et de touristes se pressent aux alentours du Vatican. A la gare centrale, des flots de personnes arrivent, beaucoup avec des sacs à dos "Jean Paul II".

Des drapeaux polonais rouge et blanc fleurissent ici ou là, alors que 1700 bus, 58 vols charters et cinq trains spéciaux doivent arriver à Rome pour fêter le pape Karol Wojtyla, qui jouit toujours d'un véritable culte en Pologne.

L'arrivée des pèlerins au Vatican:

Arrivée des pélerins au Vatican pour la canonisation de Jean-Paul II [RTS]
Arrivée des pélerins au Vatican pour la canonisation de Jean-Paul II / L'actu en vidéo / 32 sec. / le 26 avril 2014

afp/boi

Publié Modifié

Deux canonisations dimanche

Jean XXIII et Jean Paul deux seront déclarés saints dimanche, lorsque le pape François prononcera la formule qui les inscrira à jamais dans le registre céleste de ceux que tous les catholiques sont invités à prier pour les assister dans leur vie terrestre.

La canonisation de Jean XXIII, initiateur du Concile Vatican II (1962-1965) qui marqua l'ouverture de l'Eglise catholique à la société et autres religions, ne semble contestée par personne, à part les traditionalistes.

Celle de Jean Paul II, même si nul ne conteste sa stature internationale et le rôle qu'il a joué dans la chute du communisme, compte des détracteurs. Ceux-ci lui reprochent notamment un aveuglement face aux crimes pédophiles et sa sévérité avec les théologiens dissidents, notamment ceux de la théologie de la libération.

Quelques personnalités présentes

Le président italien Giorgio Napolitano et le Premier ministre de centre Matteo Renzi.

Le président du Conseil européen Herman van Rompuy et le président de la commission Jose Manuel Barroso

Le président polonais Bronislaw Komorowski et l'ancien président Aleksander Kwasniewski

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe

Le fondateur du syndicat Solidarité Lech Walesa,

Le Premier ministre français Manuel Valls et l'épouse de l'ancien président Jacques Chirac, Bernadette Chirac

Le roi et la reine d'Espagne

L'ancien roi des Belges Albert II

Le conseiller du président Barack Obama John Podesta

Les présidents de Bosnie, de Bulgarie, du Cameroun, de la Croatie, de l'Equateur, du Salvador, du Gabon, de la Guinée Equatoriale, du Honduras, du Kosovo, du Liban, de Lituanie, du Paraguay, de la Slovaquie, de la Hongrie sont aussi annoncés