Modifié le 23 avril 2014 à 16:37

L'ex-patron de France Télévisions Patrick de Carolis mis en examen

Patrick de Carolis
Patrick de Carolis dément ces accusations. [PATRICK KOVARIK - ]
Ancien PDG de la télévision publique en France, Patrick de Carolis a été mis en examen pour "favoritisme" dans le cadre d'une enquête sur la signature de contrats, révèle mercredi Le Point.

Dans le cadre d'une enquête sur des contrats conclus entre France Télévisions et une agence de communication, Patrick de Carolis a été récemment mis en examen, dévoile mercredi Le Point.

Plus d'un million d'euros de contrats

Ex-dirigeant du groupe public français, Patrick de Carolis est soupçonné d'avoir favorisé la jeune société Bygmalion, par le biais de contrats mirobolants. L'entreprise aurait ainsi touché en 5 ans plus de 1,2 million d'euros de la part de France Télévisions, poursuit le quotidien.

Contacté par l'AFP, Patrick de Carolis affirme que cette mise en examen est "totalement injustifiée". "Le dossier d’instruction démontre que je ne suis pas intervenu dans cette affaire", a-t-il ajouté.

Bygmalion est déjà au coeur d'une autre affaire de surfacturation, révélée aussi par Le Point. L'enquête du journal avait conclu que le président de l'UMP Jean-François Copé avait gonflé les prix des prestations de l'agence de communication lors de la campagne présidentielle de 2012 (lire: Jean-François Copé soupçonné de surfacturation au profit de proches).

moha

Publié le 23 avril 2014 à 16:23 - Modifié le 23 avril 2014 à 16:37