Modifié

L'ONU demande à la Turquie de rétablir Twitter

Recep Tayyip Erdogan. [Umit Bektas - Reuters]
Recep Tayyip Erdogan. [Umit Bektas - Reuters]
Le blocage de Twitter en Turquie sur ordre du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan est jugé incompatible avec les obligations du pays en matière de droits de l'homme par l'ONU.

Le Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a demandé mardi à la Turquie d'annuler le blocage de Twitter. Les amendements adoptés début février à la loi sur les télécommunications doivent en outre être abrogés.

"Cette loi apparaît incompatible avec les obligations de la Turquie, en particulier le droit à la liberté d'expression et à la vie privée", a déclaré Rupert Colville, un porte-parole de l'ONU.

Le président dénonce

Dimanche, le président turc Abdullah Gül avait déclaré que le blocage de Twitter serait prochainement levé. L'interdiction du réseau social a par ailleurs a provoqué une avalanche de critiques en Turquie et sur le plan international.

Abdullah Gül avait lui-même dénoncé sur son compte Twitter le blocage par le gouvernement islamo-conservateur du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, éclaboussé par un scandale de corruption.

Le Premier ministre avait cependant déclaré  qu'il ne tiendrait pas compte des critiques.

ats/pym  

Publié Modifié