Modifié le 23 mars 2014 à 20:48

Le risque de guerre entre l'Ukraine et la Russie augmente, selon Kiev

Des milliers d'Ukrainiens ont manifesté dimanche à Kiev.
Des milliers d'Ukrainiens ont manifesté dimanche à Kiev. [EPA/SERGEY DOLZHENKO - ]
La situation entre l'Ukraine et la Russie est "explosive", a mis en garde le ministre ukrainien des Affaires étrangères, dénonçant le déploiement de troupes russes à la frontière.

Les risquent de voir un conflit militaire éclater entre Kiev et Moscou augmentent, a déclaré le chef de la diplomatie ukrainienne Andrii Dechtchitsa interrogé sur la chaîne américaine ABC. "La situation est même plus explosive qu'elle ne l'était il y a une semaine", a-t-il averti.

"A l'heure actuelle, si des troupes russes envahissaient l'Ukraine depuis les régions orientales, il serait difficile de demander aux Ukrainiens vivant là-bas de ne pas répondre à cette invasion militaire", a encore déclaré le ministre.

Il a assuré que son pays avait recours à "toutes les mesures diplomatiques et autres sanctions économiques et financières pour stopper les Russes", mais que l'Ukraine "ne savait pas ce que (le président russe Vladimir) Poutine avait en tête".

Moscou assure respecter les accords internationaux

Parallèlement, le ministère russe de la Défense a déclaré que Moscou "respecte tous les accords internationaux sur la limitation des effectifs des troupes dans les régions frontalières de l'Ukraine".

Le ministre Sergueï Choïgou avait assuré le 20 mars auprès de son homologue américain Chuck Hagel que Moscou n'envahirait pas l'est russophone de l'Ukraine, selon le Pentagone.

afp/vtom

Publié le 23 mars 2014 à 16:22 - Modifié le 23 mars 2014 à 20:48

Manifestation pour l'unité à Kiev

Des milliers d'Ukrainiens sont venus manifester dimanche à Kiev leur crainte de voir la Russie répéter dans l'est de leur pays son opération en Crimée.

Les troupes du président russe Vladimir Poutine sont prêtes à attaquer l'Ukraine "à tout moment", a déclaré le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, du podium du Maïdan, la place de l'Indépendance.

La marine ukrainienne avait l'ordre de tirer

Les capitaines des navires de guerre ukrainiens, dont plusieurs ont été pris d'assaut par les forces russes ces derniers jours en Crimée, avaient l'ordre de tirer, mais ne l'ont pas fait, a reconnu dimanche le ministre ukrainien de la Défense Igor Tenioukh.

"Malheureusement, les commandants prenaient la décision sur place", a-t-il ajouté. "Pour éviter une effusion de sang, ils n'ont pas eu recours aux armes".