Modifié le 22 mars 2014 à 12:27

De nouveaux objets pouvant provenir du Boeing disparu localisés

De larges moyens logistiques ont été déployés dans l'océan Indien pour rechercher plusieurs objets flottants localisés par satellite, qui pourraient appartenir au Boeing disparu.
De larges moyens logistiques ont été déployés dans l'océan Indien pour rechercher plusieurs objets flottants localisés par satellite, qui pourraient appartenir au Boeing disparu. [Rob Griffith - AP Photo]
La Chine est en possession d'images satellite de nouveaux objets flottants qui pourraient appartenir au vol MH370 disparu, ont annoncé samedi les autorités malaisiennes. Les recherches continuent.

Les autorités malaisiennes ont annoncé samedi que de nouveaux objets flottants, qui pourraient potentiellement provenir du Boeing de Malaysia Airlines disparu, avaient été repérés par satellite. La Chine est en possession des images.

Recherches toujours en cours

"L'information que je viens de recevoir est que l'ambassadeur de Chine (à Kuala Lumpur) a reçu des images satellite d'objets flottants dans le couloir sud et qu'ils vont envoyer des navires pour vérifier", a indiqué le ministre malaisien des Transports.

Il n'a pu donner de plus amples précisions, sinon qu'un objet ferait 30 mètres de long sur 22 de large.

Le couloir sud délimité pour les recherches s'étend de l'Indonésie au sud de l'océan Indien, où s'effectuent actuellement des recherches mobilisant des dizaines d'avions et de navires civils et militaires ainsi que des satellites. Les appareils volent à basse altitude et le travail d'observation se fait à l'oeil nu.

afp/jvia

Publié le 21 mars 2014 à 18:51 - Modifié le 22 mars 2014 à 12:27

Equipements sous-marins demandés

La Malaisie a demandé vendredi aux Etats-Unis de lui fournir des équipements de surveillance sous-marins pour l'aider dans les recherches menées pour retrouver le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu il y a deux semaines.

Les Etats-Unis ont répondu "étudier la disponibilité et l'utilité des ces technologies militaires pour cette tâche" et qu'ils donneraient réponse dans un avenir très proche".

Proches des disparus en colère

Des représentants des autorités malaisiennes se sont adressés aux proches des passagers chinois du Boeing de la Malaysia Airlines disparu, samedi dans un hôtel de Pékin.

Les familles ont laissé éclater leur colère et la police a même dû intervenir pour contenir les débordements. Menacés par des Chinois dans la salle, les officiels malaisiens ont précipitamment quitté la tribune.



Les proches sont pour beaucoup convaincus que Kuala Lumpur leur cache des choses, même si rien n'est venu étayer l'hypothèse d'un complot politique pour expliquer la disparition de l'avion de ligne.