Modifié le 24 mars 2014 à 09:53

Les Etats-Unis assurent que Poutine a des fonds dans une société genevoise

Le logo de la société Gunvor photographié à Genève.
Sanctions américaines: tour de passe-passe à la tête de la société Gunvor Le Journal du matin / 1 min. / le 21 mars 2014
Selon le Trésor américain, Vladimir Poutine dispose d'investissements dans la société de négoce de matières premières Gunvor, basée à Genève, et dont un cofondateur est visé par des sanctions.

"Vladimir Poutine a des investissements dans Gunvor et pourrait avoir accès à des fonds de la société", écrit jeudi le Trésor américain dans sa liste de nouvelles sanctions visant des personnalités et entreprises russes.

Cette phrase est incluse sous la description de Gennady Timchenko, un proche du président russe directement visé par l'extension des sanctions économiques décidées suite aux événements en Crimée. Le Trésor précise que "les activités de Gennady Timchenko dans le secteur énergétique sont directement liées à Poutine".

Gunvor a immédiatement réagi et a assuré que Vladimir Poutine n'a jamais eu de participation dans la société.

Le tweet de Gunvor:

Contacté par Bloomberg, un porte-parole du président russe n'a pas souhaité commenter les allégations du Trésor américain.

Marc Renfer

Publié le 20 mars 2014 à 21:14 - Modifié le 24 mars 2014 à 09:53

La société Gunvor en bref

La société Gunvor a été fondée en 2000 et commercialise principalement du brut en provenance de Russie. Ses bureaux de trading sont installés à Genève. Avec des revenus supérieurs à 90 milliards de dollars (2012), Gunvor est l'une des plus importantes sociétés de négoce de matières premières du monde.

Suite à l'annonce des sanctions internationales le visant, Gennady Timchenko a vendu l'intégralité de sa participation dans Gunvor au CEO Torbjorn Törnqvist, a annoncé Gunvor jeudi soir.

Selon le magazine Forbes, son fondateur Gennady Timchenko, 61 ans, dispose d'une fortune personnelle de 15,3 milliards de dollars.

Parts vendues en "anticipation"

Gunvor a annoncé jeudi soir que Gennady Timchenko avait vendu ses parts dans la société "en anticipation des sanctions" le mercredi 19 mars, soit la veille de l'annonce américaine visant le cercle proche de Vladimir Poutine.

Torbjorn Törnqvist, également cofondateur de la société genevoise, a acquis les parts de son partenaire d'affaires. Le Russo-Finlandais détient désormais 87% de Gunvor.