Modifié le 20 mars 2014 à 20:28

Suspense autour des débris présumés du Boeing disparu

Vol MH370: Deux objets flottant au sud de l'océan indien ont été repérés par des satellites
Vol MH370: Deux objets flottants au sud de l'Océan indien repérés par des satellites 12h45 / 1 min. / le 20 mars 2014
Un navire norvégien est arrivé dans la zone de l'Océan indien où des débris du Boeing malaisien disparu depuis une douzaine de jours ont été repérés par les autorités australiennes jeudi.

Deux objets peut-être liés au Boeing 777 de la Malaysia Airlines, introuvable depuis plus de douze jours, ont été détectés grâce à des données satellites dans le sud de l'Océan Indien, a annoncé jeudi le Premier ministre australien Tony Abbott.

Ces objets, dont l'un fait 24 mètres, sont "la meilleure piste que nous ayons pour le moment", a estimé un responsable de l'Autorité australienne de sécurité maritime.

Tony Abbott a parlé  d'informations "nouvelles et crédibles", mais qui doivent encore être confirmées sur place. La zone où se trouvent les débris est située dans le sud de l'océan Indien, à 2500 km au sud-ouest de Perth (ouest).

Un navire norvégien sur place

Un navire norvégien, le St Petersburg, est arrivé dans la zone pour participer aux recherches. Aucun objet susceptible de provenir du vol MH370 n'a à ce stade été retrouvé, a déclaré un porte-parole de la compagnie.

Navire de transport de véhicules, le St Petersburg a interrompu ses recherches à la tombée de la nuit, soit vers13H00 GMT.

afp/nr/sbad

Publié le 20 mars 2014 à 05:37 - Modifié le 20 mars 2014 à 20:28

Une piste jugée "crédible" par la Malaisie

La Malaisie a jugé "crédible" jeudi la piste de possibles débris du Boeing 777 de la Malaysia Airlines détectés par satellite dans le sud de l'océan Indien. "Nous avons maintenant une piste crédible", a déclaré le ministre des Transports Hishammuddin Hussein lors de sa conférence quotidienne à l'aéroport international de Kuala Lumpur.

Des vérifications sont menées dans la zone indiquée cependant que se poursuivront les opérations dans les autres périmètres de recherche définis, a-t-il ajouté.

Un avion disparu depuis le 8 mars

Le vol MH370 assurant la liaison Kuala Lumpur-Pékin avec 239 personnes à bord -- dont deux tiers de Chinois -- s'est volatilisé peu après son décollage le samedi 8 mars à 00H41 (16H41 GMT vendredi).

A partir de données radars, les recherches ont été engagées par 26 pays dans deux couloirs allant du sud de l'océan Indien à l'Asie centrale. Elles mobilisent 18 navires, 29 avions et six hélicoptères.

Le changement de cap de l'avion à l'opposé de son plan de vol et la désactivation apparemment délibérée des systèmes de communication de l'avion ont placé les pilotes au centre de l'enquête.

Les investigations menées jusqu'ici n'ont cependant rien donné de probant.