Modifié le 02 mars 2014 à 19:41

L'attentat dans une gare en Chine attribué aux séparatistes ouïghours

Des attaques au couteau ont eu lieu à Kunming, en Chine.
L'attentat de Kunming, un "11 septembre" chinois? Forum / 2 min. / le 02 mars 2014
Les séparatistes ouïghours ont été désignés dimanche comme les auteurs des attaques au couteau perpétrées samedi à Kunming, dont le bilan a été revu à 29 morts.

Les séparatistes ouïghours de la région du Xinjiang, dans le sud-ouest de la Chine, sont à l'origine de l'attaque de samedi dans une gare de Kunming, qualifiée de terroriste" par Pékin, a affirmé dimanche Chine nouvelle. Le bilan des victimes atteint désormais 29 morts.

Selon l'agence officielle, des preuves rassemblées sur le lieu de l'attaque désignent les séparatistes ouïghours, musulmans turcophones qui s'estiment exclus des efforts d'investissements de Pékin dans leur région et entravés dans la pratique de leur religion et de leur culture.

Quatre assaillants abattus

Le bilan de l'attaque, perpétrée à 21h20, heure locale, (14h20 en Suisse), est pour l'instant de 29 morts et plus de 130 blessés, précise l'agence.

La police a abattu dans la gare quatre des assaillants, dont le nombre total n'a pas été précisé. Elle en recherche d'autres. Les forces de l'ordre ont établi une vaste zone de sécurité autour de la gare et interrogent des témoins de la scène, indique Chine Nouvelle.

ats/ptur

Publié le 02 mars 2014 à 08:11 - Modifié le 02 mars 2014 à 19:41

la région de Kunming, en Chine