Modifié le 27 février 2014 à 18:59

Le capitaine Schettino est remonté sur l'épave du Concordia

Retour de Francesco Schettino sur l'Ile de Giglio
Retour de Francesco Schettino sur l'Ile de Giglio L'actu en vidéo / 1 min. / le 27 février 2014
Deux ans après le naufrage, le commandant du Costa Concordia est remonté à bord de l'épave du paquebot jeudi. Assailli par les médias, Francesco Schettino a participé à une nouvelle inspection du navire.

Le commandant du Costa Concordia, Francesco Schettino, est remonté jeudi matin sur l'épave du navire, plus de deux ans après le naufrage qui avait fait 32 morts. Très irrité à sa descente de l'épave, il a dénoncé "l'acharnement" médiatique contre lui.

Lunettes noires et blouson de cuir, M. Schettino a affirmé être allé sur le navire "pour donner sa contribution technique de commandant aux experts".

Un second examen

"J'ai donné des indications précises qui, je pense, serviront aux expertises et permettront de déterminer les diverses responsabilités", a-t-il dit, au terme d'une inspection sur le générateur de secours du navire - qui, selon la défense, n'a pas fonctionné le soir du drame - ainsi que sur les ascenseurs.

Une première visite d'experts, le 23 janvier, s'était achevée avec la saisie de deux ordinateurs de la salle de commandement.

Schettino est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, abandon de navire et dégâts causés à l'environnement.

afp/boi/olhor

Publié le 27 février 2014 à 10:01 - Modifié le 27 février 2014 à 18:59

"Je ne suis pas un trouillard"

Dans des propos rapportés par les médias italiens, Francesco Schettino, que certains surnomment "le capitaine poltron", a démenti avoir pleuré en voyant l'épave du paquebot dressée dans le port du Giglio.

"On veut me faire passer pour un faible, comme il y a deux ans. Mais je ne suis pas comme ça. Je veux montrer que je suis un gentilhomme, pas un trouillard".