Modifié le 18 février 2014 à 10:56

Un immeuble s'effondre sous le poids de la neige en Corée du Sud

Un immeuble s'effondre sous la neige en Corée du Sud
Un immeuble s'effondre sous la neige en Corée du Sud L'actu en vidéo / 1 min. / le 18 février 2014
L'effondrement du plafond d'une salle de concert a fait dix morts, dont neuf étudiants, et plus de 70 blessés lundi en Corée du Sud. Au moins 12 personnes seraient encore coincées sous les décombres.

Dix personnes, dont neuf étudiants, ont été tuées et au moins 12 seraient bloquées sous des décombres après l'effondrement lundi du plafond d'une salle de concert à Gyeongju, en Corée du Sud, ont annoncé les secours.

Un total de 450 étudiants assistaient à un concert dans cette salle lorsque le plafond a cédé vers 21h15 (12h15 GMT). Selon les pompiers, 73 personnes ont été blessées, dont 15 grièvement.

Les équipes de secours poursuivaient leurs recherches pour tenter d'extraire de la structure en grande partie métallique du plafond effondré des étudiants restés coincés.

Secours difficiles

L'effondrement semble avoir été causé par l'accumulation de neige sur le toit de l'immeuble, situé dans un complexe touristique où était organisé l'accueil d' étudiants de première année.

Des précipitations exceptionnelles avaient eu lieu au cours des dernières semaines dans la région. Les pompiers ont des difficultés pour rejoindre le complexe, situé au sommet d'une montagne, la neige continuant à tomber lundi soir.

afp/dk

Publié le 17 février 2014 à 19:50 - Modifié le 18 février 2014 à 10:56

Enquête ouverte

La présidente de Corée du Sud a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête sur l'effondrement du toit d'un auditorium dans le sud du pays.

"Il est déchirant que tant de vies aient été sacrifiées (...) et une enquête doit être ouverte", a déclaré Park Geun-Hye, la présidente du pays, lors d'une réunion de son cabinet.

La police annoncé mardi matin que l'enquête démarrait immédiatement. "Nous allons conduire une enquête complète pour déterminer les causes de l'accident et sanctionner ceux qui sont responsables de cette tragédie", a déclaré à la presse Choi Mun-Tae, responsable de la police à Gyeongju.

Le lieu du drame