Publié

Un groupe veut être dédommagé car Guantanamo torturait avec sa musique

Des gardes dans la prison de Guantanamo. [Brennan Linsley - AP Photo/Keystone]
Des gardes dans la prison de Guantanamo. [Brennan Linsley - AP Photo/Keystone]
Un groupe de rock métal réclame des droits d'auteur au Pentagone après avoir appris que sa musique était utilisée pour torturer des détenus à Guantanamo.

Le groupe de musique rock métal canadien Skinny Puppy a réclamé au ministère américain de la Défense 666'000 dollars de droits de diffusion de sa musique, après qu'un de ses fans, ancien gardien à Guantanamo, a affirmé qu'elle était utilisée pour torturer des détenus, selon les médias.

"Nous leur avons envoyé une facture, étant donné qu'ils avaient utilisé notre musique à notre insu, comme une arme contre des individus", a déclaré Kevin "Ogre" Ogilvie, fondateur du groupe, sur la chaîne CTV.

Le Pentagone dubitatif

Selon le chanteur, la musique du groupe de métal a été utilisée "au moins à quatre reprises". Le Pentagone a affirmé de son côté n'avoir reçu aucune facture de la part du groupe de rock métal.

Plusieurs groupes de musique comme REM, Rage Against the Machine ou Metallica ont dénoncé, avant les Skinny Puppy, l'utilisation de leur musique, diffusée pendant des heures, et à un volume poussé à fond, dans les cellules des prisonniers de Guantanamo à Cuba.

afp/ptur

Publié