Modifié le 25 janvier 2014 à 21:22

Un opposant ukrainien proposé comme Premier ministre

Regain de tension à Kiev
Regain de tension à Kiev L'actu en vidéo / 1 min. / le 25 janvier 2014
Alors que la contestation s'étend en Ukraine, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a proposé aux opposants de participer au gouvernement et à l'un d'eux de le diriger.

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a proposé samedi aux chefs de l'opposition Arséni Iatseniouk et Vitali Klitschko de diriger le gouvernement. Il s'est aussi dit prêt à une révision de la Consitution pour réduire ses pouvoirs, a annoncé la présidence.

Arséni Iatséniouk, chef du parti de l'opposante emprisonnée Ioulia Timochenko, s'est vu proposer la charge de Premier ministre. Quant à l'ex-boxeur Vitali Klitschko, le poste de vice-Premier ministre lui a été offert, a précisé la présidence.

Ouverture

L'opposition n'avait pas encore réagi à cette ouverture majeure qui intervient à l'issue d'une semaine marquée par des violences dans la capitale ayant fait au moins trois morts parmi les manifestants et par un renforcement de la contestation dans les régions.

La tension était remontée samedi entre policiers et manifestants et le ministère de l'Intérieur avait sommé l'opposition de quitter le centre de Kiev, entraînant des appels au dialogue de la part des pays de l'Union européenne, mais aussi dans le propre camp de V.Ianoukovitch.

agences/lan

Publié le 25 janvier 2014 à 08:10 - Modifié le 25 janvier 2014 à 21:22

La contestation s'étend

Les manifestants tentent d'occuper les administrations de plusieurs régions dans le nord et l'est du pays. Des milliers de manifestants occupent depuis jeudi les administrations de plusieurs régions de l'ouest, notamment à Lviv.

Le mouvement a gagné samedi Poltava, à l'est de Kiev, où des manifestants tentaient d'investir l'administration régionale, selon des médias ukrainiens.

Une action similaire était en cours à Tcherniguiv, au nord de la capitale, près de la frontière bélarusse.