Modifié le 10 janvier 2014 à 20:21

Hollande envisage des poursuites après des révélations sur une liaison

François Hollande.
François Hollande "déplore profondément les atteintes au respect de la vie privée" Audio de l'info / 1 min. / le 10 janvier 2014
Le président français François Hollande réfléchit à entamer des poursuites judiciaires suite à un article de la presse people qui évoque sa liaison présumée avec une actrice.

Le président français François Hollande a "déploré profondément" vendredi "les atteintes au respect de (sa) vie privée", et annoncé "examiner les suites, y compris judiciaires" à apporter à la parution du magazine Closer faisant état d'une relation entre lui et l'actrice Julie Gayet.

S'exprimant en son nom propre et non pas en tant que président de la République, François Hollande "déplore profondément les atteintes au respect de la vie privée auquel il a droit comme tout citoyen".

Parution vendredi

L'actrice française Julie Gayet, ici au Japon en 2009.
L'actrice française Julie Gayet, ici au Japon en 2009. [Dai Kurokawa - ]
Ce magazine people a fait état d'une relation entre le président François Hollande et l'actrice Julie Gayet, 41 ans, dans un dossier de 7 pages accompagné de photos à paraître vendredi.

Officiellement, le chef de l'Etat a pour compagne la journaliste Valérie Trierweiler.

afp/moha

Publié le 10 janvier 2014 à 07:56 - Modifié le 10 janvier 2014 à 20:21

Les réactions du monde politique

° La présidente du Front National Marine Le Pen a pris la défense de François Hollande lors d'une intervention su la chaîne d'information I-télé: "A partir du moment où cela ne coûte rien au contribuable", a -t-elle déclaré:




°Harlem Désir, le premier secrétaire du Parti socialiste français, a refusé vendredi de commenter la publication du magazine people, estimant que cela n'appartient pas à la vie politique.


Closer va retirer l'information de son site web

Le magazine Closer a annoncé qu'il allait retirer "probablement ce (vendredi) soir" de son site internet l'information sur la relation prêtée à François Hollande avec Julie Gayet, à la demande de l'avocat de l'actrice.

"L'avocat de Julie Gayet nous a contactés pour nous demander de retirer du site toute mention de cette relation et de veiller aux remontées sur Google", a déclaré à l'AFP Laurence Pieau, directrice de la rédaction du magazine people, en précisant que rien n'avait été demandé pour la version papier du magazine.

"Nous allons retirer la news, probablement ce (vendredi) soir, car c'est une injonction très nette. En revanche, nous n'avons eu aucun contact avec l'Elysée", a-t-elle ajouté.