Modifié le 07 janvier 2014 à 16:27

Fin de la séquestration des deux cadres de Goodyear à Amiens

Goodyear
Des salariés de Goodyear devant une entrée de l'usine d'Amiens, ce mardi 7 janvier 2014. [AP Photo/Thibault Camus - ]
Les deux dirigeants de l'usine de pneumatiques Goodyear à Amiens, dans le nord de la France, qui étaient retenus par des salariés du site depuis lundi matin, ont été libérés mardi après-midi.

Le directeur de production de l'usine Goodyear d'Amiens, dans le nord de la France, et le directeur des ressources humaines, qui étaient retenus depuis lundi matin dans une salle de réunion, ont été "libérés" mardi après midi.

Ils étaient séquestrés par des employés du site opposés à sa fermeture. Entre 100 et 150 d'entre eux avaient également passé la nuit sur place.

Les deux hommes, encadrés par la police, sont sortis dans une cohue indescriptible, aux cris de "Les voyous, c'est pas nous", scandés par les salariés. Le syndicat CGT a, par ailleurs, annoncé l'occupation de l'usine.

Blocage

La fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord, qui emploie 1173 personnes, avait été annoncée le 31 janvier 2013. Depuis, la CGT a lancé, en vain, de multiples procédures en justice pour obtenir la suspension du plan de fermeture.

afp/pym

Publié le 07 janvier 2014 à 15:03 - Modifié le 07 janvier 2014 à 16:27