Modifié le 08 janvier 2014 à 19:01

La fille du roi d'Espagne est inculpée pour fraude et blanchiment

Espagne: l'infante Christina est inculpée pour fraude fiscale et blanchiment de capitaux
L'infante Cristina inculpée 19h30 / 2 min. / le 07 janvier 2014
L'infante Cristina, installée à Genève, a été inculpée mardi par la justice espagnole. Un juge s'intéresse aux liens entre la fille du roi et une affaire de corruption touchant son mari.

Un juge espagnol a inculpé mardi la fille du roi d'Espagne Juan Carlos, l'infante Cristina, pour fraude fiscale et blanchiment de capitaux, et l'a convoquée pour le 8 mars, a annoncé le tribunal de Palma de Majorque.

Le juge José Castro, qui enquête depuis 2010 sur cette affaire, a passé outre l'opposition du Parquet pour inculper Cristina, âgée de 48 ans. Le juge cherche a établir si Cristina, qui réside depuis l'été 2013 à Genève avec ses enfants où elle travaille pour la fondation "La Caixa", a des liens avec les activités frauduleuses présumées de son époux.

Procès sans précédent

Au printemps 2013, le juge avait mis en examen une première fois l'infante, à l'époque pour trafic d'influence, mais cette décision avait été annulée à la suite d'un recours du Parquet.

L'ordonnance du juge (en espagnol):

afp/lgr/mre

Publié le 07 janvier 2014 à 09:59 - Modifié le 08 janvier 2014 à 19:01

Les services du roi respectent cette décision

Les services du roi d'Espagne Juan Carlos ont exprimé mardi leur "respect envers les décisions judiciaires" après l'inculpation de sa fille Cristina pour fraude fiscale et blanchiment de capitaux présumés.

Cette décision ouvre une année noire pour une monarchie affaiblie. Un procès d'un membre de la famille royale serait sans précédent en Espagne.